ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Medef Polynésie mise sur la vaccination

©Cédric Valax

Suite aux restrictions sanitaires annoncées vendredi 30 juillet, « le Medef n’a qu’une réponse, la vaccination ». Olivier Kressmann, vice-président du Mouvement des entreprises de France en Polynésie française n’est pas inquiet par rapport à une fermeture des frontières, et les mesures lui apparaissent justifiées. 

Aucune opposition du Medef quant aux annonces des autorités. Olivier Kressmann déclare avec assurance :« il n’y a pas à discuter les mesures sanitaires prises par le Haut-commissariat qui répondent à une situation critique. On a tous vocation à éviter que l’hôpital se retrouve en situation extrêmement délicate. » Les chiffres sont effectivement suffisamment parlants. Aujourd’hui les cas actifs de Covid-19 sont au nombre de 1 289. Pour le vice-président du Medef, les dirigeants d’entreprises devraient s’exprimer d’une même voix : « Il faut qu’on accentue la vaccination, on est à un taux si faible que même la notion de pass sanitaire n’aurait pas de sens. C’est là l’enjeu, il n’y en a pas d’autre ». La population polynésienne est vaccinée à environ un tiers à ce jour.

Le premier groupement d’entreprises du fenua oeuvre pour la création d’emplois et la croissance durable en Polynésie et ses préoccupations dans le contexte actuel restent les mêmes. C’est encore le domaine de l’événementiel et de la restauration qui sont touchés dès à présent, mais il est essentiel de préserver le tourisme. Plusieurs autres mesures potentielles inquiètent bien évidemment les entreprise mais « un risque de fermeture des frontières » est exclu. Olivier Kressmann explique que « ça n’est pas aujourd’hui ce qu’on a compris du Haut-commissariat. Les gens qui arrivent en Polynésie sont traités par rapport à la vaccination et non pas suivant le statut de touriste ou résident. C’est très bien et il faut continuer dans cet axe-là, il ne faut surtout pas que l’on enclenche une marche arrière de l’activité économique et de son poumon qu’est le tourisme. » 

Ce lundi une équipe des services de la Santé s’est déplacée au McDonald’s Arue pour vacciner les employés de l’établissement et leurs familles sur la base du volontariat. Un appel est lancé aux entreprises du Pays pour qu’elles organisent la vaccination de leurs employés qui souhaitent l’être soit par une opération semblable, in situ, soit en communicant une liste de volontaires pour leur fixer un rendez-vous.

Article précedent

Recette du jour : Tataki de saumon au sésame.

Article suivant

La minute de l'entrepreneur 03/08/2021

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Medef Polynésie mise sur la vaccination