ACTUS LOCALESCULTUREÉVÉNEMENTNON CLASSÉ

Le Mini-Heiva revient après deux ans d’absence

Un régal pour les yeux, les oreilles et les papilles : le Mini-Heiva fête sa 40e édition les 29 et 30 juillet et 5 et 6 août, avec des spectacles enrichis et toujours le menu exceptionnel concocté par l’InterContinental.

Il est aussi attendu, sinon plus, que le Heiva lui-même. Après deux ans marqués par la crise sanitaire, le Mini-Heiva est de retour sur le motu de l’InterContinental pour 4 soirées, les 29 et 30 juillet et les 5 et 6 aout, pour une 40e édition qui aurait dû se tenir l’an dernier. Et les organisateurs mettent les petits plats dans les grands pour les célèbres buffets : un premier weekend axé sur les viandes – à la broche, en rôtissoire, à la plancha, etc…- et un second pour faire honneur aux produits de la mer. Mais quelle que soit la date, rassure le directeur de la restauration Nedim Salignon, il y aura de la langouste tous les soirs.

Une bière blanche spéciale Mini-Heiva a également été mise au point pour l’occasion par la brasserie Hoa, aux saveurs de combava et de gingembre.

Côté spectacle, c’est la fête XXL, car cette année, ce sont deux groupes de danse qui monteront sur scène les trois premiers soirs : Hura Pupu Ori Tahiti et Hitireva le 29 juillet, Ia Ora Te Hura et Tamariki Poerani le 30 juillet, Teva I Tai et Temaeva le 5 août. La dernière soirée, elle, est réservée au grand gagnant du Heiva, Hei Tahiti. Pour la chef de troupe Tiare Trompette, c’est l’occasion de partager avec le public et les amis, sans le stress de la compétition.

Cette dernière soirée accueillera aussi le seul groupe de chant du programme, Tamari’i Mahina, ainsi que l’élection de Miss et Mister Mini-Heiva. Les quatre lauréates 2022 de Miss Tahiti seront également présentes sur scène chaque soir pour faire honneur au ‘ori tahiti avec l’une des chorégraphies de la soirée d’élection.

Sans oublier, tous les soirs, la présence d’artisans sélectionnés par le ministère de la Culture, une démonstration de sport traditionnel, une danse du feu, et les tirages au sort quotidiens pour gagner un bijou Robert Wan, et selon le jour des invitations aux futures soirées de l’InterContinental ou au restaurant Le Lotus, ou encore une nuit en bungalow.

Le directeur de l’hôtel, Thierry Brovelli, a également mis en avant le plaisir de tout le personnel de l’hôtel qui lui aussi passe en mode Mini-Heiva, confectionnant leurs propres costumes pour l’occasion.

Mini-Heiva de l’InterContinental Tahiti

Contact : 40 86 51 50 et [email protected]

 

Article précedent

LA PASSION DU VIN 19/07/22

Article suivant

Tendance Habitat 19/07/22

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Mini-Heiva revient après deux ans d’absence