ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Le nucléaire de nouveau au coeur des conclusions du Synode

©Radio 1

La journée de bilan du 133ème Synode des protestants de Polynésie s’est tenue dimanche au complexe sportif de Teahupoo à la Presqu’île. Après avoir abordé des sujets de société comme la préoccupante consommation d’Ice, le Synode a rappelé sa volonté de porter plainte contre l’Etat français pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires, thème principal porté par le Synode de l’an dernier.

Plusieurs délégations des arrondissements de Polynésie française étaient représentées au Synode 2017 qui s’est tenu tout le long de la semaine dernière. Pour la dernière journée de ce dimanche, les représentants ont revêtu leurs plus beaux habits, aux couleurs de leurs arrondissements respectifs. L’occasion pour l’Eglise Protestante Maohi de faire part des thèmes de réflexion du synode pour cette année.

Cinq grands thèmes ont été retenus avec, parmi eux, la volonté de l’Eglise Protestante Maohi de porter plainte contre l’Etat français pour « crime contre l’humanité », suite aux essais nucléaires qui ont eu lieu sur son territoire. Le président de l’Eglise Protestante Maohi, Taaroanui Maraea, revient sur ce projet qu’il qualifie de « long processus ».

Cette année, le Synode a reçu des invités de marque qui soutiendront ce projet : le représentant de la jeunesse du Pacific Conference of Churches (PCC) regroupant l’ensemble des Eglises du Pacifique, Manasa Vatanitawake, et deux représentants du Conseil Oecuménique des Eglises du Monde (COE), le docteur Katalina Taofe Williams et le pasteur Olav Fykse Tveit. Pour l’Eglise Protestante Maohi, ces invités sont autant de soutiens, dans le Pacifique mais aussi à l’international, pour porter leur plainte contre l’Etat français.

La secrétaire générale de l’Eglise Protestante Maohi, Céline Hoiore, a rappelé la nécessité de ce soutien, mais elle a aussi encouragé « le peuple croyant maohi à faire de la date du 2 juillet une date de commémoration pour se souvenir de la contamination nucléaire ».

Article précedent

Les enchères du Casino Punaauia attirent les pros

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 31/07/17

8 Commentaires

  1. Brice NEHAM
    31 juillet 2017 à 10h25 — Répondre

    Face à la persistence de cette église dans sa démarche belliqueuse vis à vis de la France, je crois nécessaire de faire (et je le referai systématiquement) un petit rappel: Les premiers colons de la Polynésie, ce sont les pasteurs de la London Missionary Association (L.M.A.) qui débarquèrent un certain 5 mars à la Pointe Vénus, accompagnés de militaires anglais armés (Voir la liste sur la stèle à cet endroit). Ce sont eux qui ont installé leur culte et donc leur culture européenne, en faisant détruire les « maraes », interdire le « ori tahiti » (danse tahitienne) jugé trop lascif, imposé la robe… missionnaire, traduit la bible en tahitien pour pieux pénétrer les consciences locales. Ils ont supplié la reine d’Angleterre d’étendre son protectorat sur Tahiti, laquelle, pour des raisons mystérieuses n’a pas accédé à leur nombreuses demandes. Lorsque le France a mis son protectorat sur Tahiti et ses îles, QUARANTE ANS plus tard, ils avaient largement mis à mal la culture polynésienne et décimé de maladies importées la population. Ce n’est pas le fait de rajouter « maohi » au nom de leur église qui change cette cruelle réalité et fait de cette Eglise un culte autochtone…
    La France dans sa grande mansuétude n’a pas expulsé les pasteurs anglais, qui ont pu ainsi au fil de leurs homélies diffuser leur rancœur de voir leur pré carré leur échapper, et de se voir concurrencer par l’arrivée des pasteurs protestants français et des curés catholiques. C’est de là que vient ce sentiment diffus anti-français.
    Face à l’échec réitéré du principal parti indépendantiste, à cause de sa vision passéiste, rancunière et isolationniste de cette cause, l’Eglise Protestante Maohi, digne héritière de l’Eglise anglicane, prend le relais d’une action politique qu’elle estime sans doute inefficace pour ramener la Polynésie dans le giron anglo-saxon.. Nous ne somme plus sur le plan de la foi, mais celui de la politique.
    Je suggère donc aux autorités locales d’intenter un procès à l’E.P.M. pour destruction massive du patrimoine culturel matériel et immatériel Maohi qui a fait bien plus de dégâts que ceux que l’on peut attribuer à ce jour aux essais.
    Ce serait bien aussi que l’Etat ne réitère pas sa mansuétude face à des religions qui tentent d’imposer leur point de vue, en métropole.

  2. TAUAEA
    1 août 2017 à 10h19 — Répondre

    RAPPEL ; C’est l’Etat Français qui a fait péter la bombe nucléaire à Fangataufa et Mururoa, c’est pas Dieu !

    • Brice NEHAM
      2 août 2017 à 10h08 — Répondre

      Tu as tout à fait raison: Ne mêlons le Créateur à la politique politicienne de l’EPM. Leur action n’est plus dans la Foi, mais dans la politique. Qu’ils se transforment en Parti. ce sera plus sincère.

  3. TEIHO
    1 août 2017 à 12h42 — Répondre

    Les missionnaires anglais ontbien été expulsés par les armées française de l’époque (voir COMMENT LA POLYNÉSIE EST DEVENUE FRANÇAISE de Pierre-Yves TOULLELAN)mais ces missionnaires ont eu le temps de « mâcher »le travail pour là(les curés é toutes les otr religions se sont implanté plus facilmen!)ils ont eu le mérite de faire disparaître les sacrifices humains, cannibalisme avec,ils ont aidé à limiter les échanges sexuels (une coutume à lépoque parait-il!)é les étrangers s’en sont donné à coeur joie..donc,les armées françaises de l’époque ont pu expulser ces missionnaires anglais(l’ANGLETERRE leur pays,ancienne puissance coloniale ayant préféré d’otr pays!)pour imposer par la force la SOUVERAINETÉ FRANÇAISE o travers de ce fameux protectorat!du sang a bien coulé du sang tahitien,huahinéen,marquisien,paumotu….des « guerriers' » maohi qui se sont battus pour défendre LEUR TERRE é qu’à l’heure actuelle ne leur appartient plus,si ce n’est à travers du bon vouloir d’un système judiciaire français (é là,c pas la BIBLE qui a dépossédé les autochtones!)…la religion protestante maohi n’a rien avoir avec la religion musulmane qui permet les mariages arrangés en mettant des enfants avec des vieux,ici en Polynésie y a intérêt à ce que la religion chrétienne perdure car en cas de crise,le PAYS n’hésite pas demander l’intervention des instances religieuses pour calmer les esprits…le combat de l’église évangelique est légitime é indispensable,les essais nucléairesfrançais sont une honte,c le plus polluant des pollueurs,les otr puissances mondiales com les USA ont eu le mérite de reconnaître leurs torts,de payer les dégâts(humains é écologiques!)…la France quant à elle fait tout pour retarder cette reconnaissance car y a paiement!com à son habitude bocou de chalala(redoutable dans ce rôle)é donneur de leçon!

    • Brice NEHAM
      2 août 2017 à 9h49 — Répondre

      Les guerres « franco-tahitiennes » n’ont pas été des guerres contre la France proprement dite, mais des guerres des néo- convertis au protestantisme qui voyaient arriver la concurrence d’une nouvelle version du christianisme: le catholicisme. On sait bien que les nouveaux convertis sont souvent plus acharnés que les anciens. Si les Polynésiens c’étaient élevé contre le colonialisme, ils se seraient insurgés quarante ans plus tôt contre les anglais. Par contre, ils en avaient peut-être marre de certaines pratiques ma’ohi comme tu le soulignes: cannibalisme, sacrifices humains etc… Avant, ce n’était donc pas le paradis comme tentent de le faire croire certains indépendantistes car il faudrait admettre que la colonisation comporte des aspects positifs. Et ça, il faut avoir des couilles pour le reconnaître, et donc envisager l’indépendance, autrement que par la rancœur… Quant à l’attitude « exemplaire » des anglo-saxons vis à vis de leurs colonies, que tu cites, c’est juste un plaisanterie. Que reste-t-il des langues autochtones aux USA, en N.Z., en Australie, etc… ? Les Polynésiens ont ils été parqués dans des réserves (USA), zones réservées (N.Z.) ? ont il eu le statut de « bétail » (Australie) ? Les anglais ont colonisé l’île de Diego Garcia, déporté la population pour céder leur pays aux américains afin qu’ils y mènent leur essais. Comme exemple, tu repassera ! Etre colonisé, n’est jamais un plaisir, et on est parfaitement en droit de ne pas l’accepter. Il faut cependant avoir du discernement pour en sortir intelligemment. Tant que les indépendantistes auront une vision passéiste, sublimée et donc erronée, ils nuirons à leur cause et de fait seront complices d’une situation qu’ils prétendent combattre ! J’apprécie que me trouve redoutable (lol). C’est sans doute parce que je ne cède pas à la passion (qui est aveugle) mais que j’essais de partir de faits (tels que la chronologie de l’Histoire par ex. pour en tirer des arguments. Cependant,je ne prétends pas que mes jugements soient toujours judicieux.

  4. TEIHO
    2 août 2017 à 16h25 — Répondre

    Des couilles les guerriers maohi l’ont eu com les algériens qui n’ont pas hésité a mourir que dis-je à subir les atrocités de la guerre pour ne pas accepter les essais nucléaires français chez eux censés être propres é sans danger?que n’ont-ils pas été faits enFrance?les réserves indiennes,les aborigènes,les maoris,les pascuans é bé,pour la Polynésie les lotissements sociaux en est un début,toulmond sait où sont parqués les locaux »du pays,les locaux qui appellent gentillement leurs logements des « cages à poules »mieux vo se contenter de ça que rien du tout,qui c qu’on retrouve à la rue,o chomâge é j’en passe…petite piqûre de rappel,des essais ont été fait par des navires français,espagnols pour s’emparer des autochtones maohi pour en faire des esclaves dans les plantations com les africains,ça a pas marché!Aucun pays émancipé n’a à retourner sous la coupe du pays colonisateur(français,anglais ou autre) fusse t-il bienveillant parce qu’il a plus de moyens! é la FRANCE est signataire de la Resolution 1514 du 14decembre 1960 par l’ONU qui se doit d’accompagner tout pays qu’il a colonisé vers sa souveraineté pleine é entière(à condition que le vote populaire se prononce majoritairement pour,n’est-ce pas…!j’insisterai en répétant merci aux armées é missionnaires anglais d’avoir fait disparaitre le cannibalisme ou otr coutume barbare,on a pas eu à les chasser é s’ils avaient insisté com l’ont fait les armées francaises,les guerriers maohi ne se seraient pas gêné de les combattre!ben maintenant on est des francais de seconde zone que POUVANAA a bien tenté de défendre avec les  » vilains » que dis-je oups indépendantistes sans discernement,passéistes,sans couilles!oh que nenni redoutable vous l’êtes en paroles que par rapport à nous qui ne sommes pas des « français typés »je vais dire!

  5. TEIHO
    2 août 2017 à 16h32 — Répondre

    Petit rajout,sans l’intervervention anglo-saxonne é de tous les otr pays contre l’Allemagne de HITLER,la FRANCE ne serait pas devenue un pays français libre n’est-ce pas?

    • Brice NEHAM
      3 août 2017 à 10h34 — Répondre

      Teiho, je te laisse le champs libre. Tu es trop porté par la haine et la rancœur au point d’en tenir un discours décousu. Si certains indépendantistes, menés comme toi par des sentiments négatifs au lieu d’aller de l’avant, vous réserverez la cause et ne verrez pas l’indépendance de votre vivant ! Ça, vous l’aurez bien mérité. Pour moi, clap de fin.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le nucléaire de nouveau au coeur des conclusions du Synode