ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le Pays botte en touche sur la démission de Cowan

CHPF (image d'archive) © Laure PHILIBER

Radio 1 annonçait en début de semaine la démission du directeur par intérim du Centre hospitalier (CHPF), James Cowan. Interrogé mercredi sur le sujet lors du point presse du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a déclaré que le directeur de l’hôpital avait « certainement des raisons claires » pour démissionner tout en renvoyant les questions vers le ministre de la Santé actuellement à Paris.

Le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a confirmé que la démission de James Cowan n’avait pas encore été actée par le gouvernement. Il a expliqué que l’intéressé « avait accepté d’occuper cette fonction pour nous permettre de trouver un nouveau directeur ». Mais pour les raisons de cette démission, il faudra repasser. « Je n’ai pas connaissance du courrier de M. Cowan. Je pense que le ministre de la Santé saura s’exprimer », a-t-il conclu en renvoyant la patate chaude vers Patrick Howell, actuellement à Paris.

Article précedent

Le tourisme rebondit en juillet

Article suivant

Le CESC demande davantage pour le statut des artistes

1 Commentaire

  1. Iritahua
    29 octobre 2015 à 7h58 — Répondre

    Mr. Cowan avait raison de démissionner de ce poste.
    Les grillades ont été consommés par d’autre et c’est lui qui fait la plonge.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Pays botte en touche sur la démission de Cowan