ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Pays fait le point sur ses investissements aux Marquises

2016-06-20-DELEGATION AUX MARQUISES  (4)

Le gouvernement a présenté mercredi le bilan de son déplacement aux Marquises du 16 au 20 juin dernier. Durant cette visite, menée avec le haut-commissaire, le Pays a fait le point sur les infrastructures financées conjointement avec l’Etat mais aussi sur les nouveaux projets soumis par les communes. Il est question de construction d’internats, de financement du Festival des arts des Marquises, une navette inter-îles ou encore une route traversière…

En une semaine, la mission menée par le président de la Polynésie, Edouard Fritch, et le haut-commissaire de la République, René Bidal, est allée d’inaugurations en conseils municipaux dans l’archipel des Marquises.  Premier stop à Hiva Oa où le foyer Ioakimi du collège Ste Anne sortira de terre en septembre 2017. Le coût total des travaux est de 155 millions Fcfp dont 95 millions Fcfp financé par le Pays, le reste étant à la charge de la fédération des parents d’élèves. Le collège de Atuona bénéficiera également d’un nouvel internat et d’un nouveau plateau sportif pour un montant de 750 millions Fcfp financés à 100 % par le Pays. Toujours dans l’éducation, les élèves des écoles primaires en internat bénéficieront eux d’un retour supplémentaire dans leurs îles pour les vacances de la Toussaint. Deuxième stop à Fatu Hiva où le gouvernement a fait un point sur le bétonnage de la route entre les vallées de Omoa et de Hanavave pour lequel un premier investissement de 30 millions Fcfp est prévu. Edouard Fritch et René Bidal ont également visité la nouvelle salle omnisport de l’île, financée par le contrat de projet, avant d’inaugurer une des deux stations hydroélectrique de Fatu Hiva. Un projet cofinancé à hauteur de 27 millions Fcfp par l’Etat, 58 millions Fcfp par le Pays et 27 millions Fcfp par la commune via l’AFD. Une fierté pour Edouard Fritch qui voit en Fatu Hiva la première île verte.

Du côté de Tahuata, l’île accueillera le festival des arts des Marquises du 13 au 16 décembre 2017. La commune et le Pays ont discuté du budget d’un tel événement. « A la louche 50 millions Fcfp mais les louches marquisiennes sont plus grosses que les notre » a lâché le président. Reste qu’en décembre prochain une navette financée à hauteur de 135 millions Fcfp par le pays sera livrée à l’île. A Ua Huka il a été question de la construction d’un débarcadère pour l’Aranui dans la baie de Hane.  « Les études du débarcadère ont été engagées et l’estimation de l’investissement est portée à 450 millions Fcfp » a indiqué Edouard Fritch. Enfin à Nuku Hiva le gouvernement s’est penché sur l’aménagement du front de mer de Taioahe, « un très très vieux projet qui sera réalisé en partie en 2017 » sans plus de précisions…

 

Fritch insiste sur la nécessité du partenariat Etat-Pays

Tout au long de son compte rendu sur la mission aux Marquises, le président n’a cessé de souligner l’importance des partenariats financiers entre l’Etat et le Pays pour le développement des infrastructures dans les îles. Selon Edouard Fritch, cette première mission président – haut-commissaire « illustre le principe de cofinancement et le désir commun de conjuguer les efforts et les moyens ».

Article précedent

Les Tamariki Poerani vous invitent à réfléchir

Article suivant

135 millions Fcfp pour aménager la Pointe Vénus

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Pays fait le point sur ses investissements aux Marquises