ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le perchoir le 17, la présidence le 18, le gouvernement le 23 mai

Après sa victoire aux territoriales, le Tapura huiraatira a prévu de réunir la nouvelle assemblée de la Polynésie française le 17 mai prochain pour l’élection du président de l’assemblée, puis le 18 mai pour élire le président du Pays. Lequel annoncera son nouveau gouvernement le 23 mai.

Passées les élections territoriales et la victoire du Tapura huiraatira, le parti d’Edouard Fritch a décidé de réunir la nouvelle assemblée de la Polynésie française le jeudi 17 mai prochain pour procéder tout d’abord à l’élection du président de l’institution. La séance devrait être présidée par le doyen des représentants à l’assemblée, le maire Tapura de Paea, Jacqui Graffe.

L’élection du président du Pays se déroulera ensuite le lendemain, le vendredi 18 mai. Puis la semaine suivante, le nouveau gouvernement sera annoncé le mercredi 23 mai. D’ici là, l’actuel gouvernement d’Edouard Fritch continuera de gérer les affaires du Pays. Deux conseil des ministres sont d’ailleurs encore prévus, l’avant-dernier ce mercredi 9 mai et le dernier la veille de la séance le mercredi 16 mai.

Article précedent

Les résultats définitifs des territoriales proclamés

Article suivant

Assemblée : Qui entre ? Qui sort ? Qui revient ?

5 Commentaires

  1. tehei
    7 mai 2018 à 12h40 — Répondre

    BRAVO à vous

  2. MATA
    7 mai 2018 à 18h48 — Répondre

    crébilité gouvernement = faatau et buissou OUT!!!

  3. THIRION
    8 mai 2018 à 17h56 — Répondre

    La Présidence le 18, le jour de ma naissance.
    Teva MINISTRE ET VICE-PRÉSIDENT et Nicole Présidente de l’Assemblée. Et si C’est le cas, ce sera mon plus beau cadeau pour mes 70 ans.

    • Warning sign
      9 mai 2018 à 7h14 — Répondre

      Il ne semblerait pas que ce soit le scénario unique. D’autres fourbissent leurs armes …

  4. Pavlova
    9 mai 2018 à 23h15 — Répondre

    Nicole Bouteau presidente de l’Assemblee serait une excellente idee, a defaut eventuellement de Philippe Schylle …et puis Fritch respecterait une certaine parite non ? Et puis cela eviterait a Edouard de devoir gerer des derapages de la suivante de liste. Car president ce sera du gratine et tu risques de devoir gerer. Faaitoito

Répondre à THIRION Annuler la réponse.

PARTAGER

Le perchoir le 17, la présidence le 18, le gouvernement le 23 mai