ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Port autonome prolonge son aide au secteur de la croisière et du charter nautique

Le conseil des ministres a prolongé le plan de soutien à l’économie portuaire du Port autonome, au profit du secteur de la croisière et des charters nautiques, plus fortement touché par la crise. Le montant total de cette prolongation qui va jusqu’au 31 mars 2021, est estimé à près de 28 millions Fcfp.

Pour faire face à la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, le Conseil d’administration du Port autonome de Papeete avait adopté un plan de soutien au bénéfice des quelques 200 entreprises installées dans sa circonscription le 26 mai dernier. Le plan de soutien prévoyait de nombreuses mesures d’aide, sous forme d’exonération du paiement des diverses prestations portuaires (loyers, remorquage, amarrage, redevance de stationnement et d’encombrement, gardiennage, etc.), d’une durée variant de 2 à 6 mois. Grâce à cette mesure, l’emploi au sein de ces entreprises a pu être préservé en soulageant au maximum la trésorerie des entreprises pour éviter nombre de faillites.

Si l’ensemble des entreprises a pu supporter le choc sanitaire et l’activité portuaire repris un cours quasi normal, c’est le secteur de la croisière et des charters nautiques qui a été le plus fortement impacté par la crise. Et en raison de l’absence d’une reprise d’activité normale, le conseil des ministres a décidé de prolonger le plan de soutien actuel pour ce secteur particulier jusqu’au 31 mars 2021.

Le montant total de cette prolongation est estimé à près de 28 millions Fcfp et bénéficiera au secteur du charter nautique, et aussi aux navires de croisière, Aranui V, Paul Gauguin, Soleal, Wind Spirit, aussi bien pour les activités d’amarrage, de remorquage que de gardiennage.

Article précedent

Football : les Tahitiennes réalistes mais pas défaitistes pour la Coupe du monde 2023

Article suivant

76 millions Fcfp pour financer la construction du centre d’hébergement du Criobe

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Port autonome prolonge son aide au secteur de la croisière et du charter nautique