ACTUS LOCALESECONOMIE

« Le principe de la défiscalisation est acquis »

© Khadidja Benouataf

© Khadidja Benouataf

A l’issue du séminaire sur le rôle de l’État en Outre-mer, la ministre Georges Pau-Langevin a tenu à rassurer les entrepreneurs polynésiens sur l’avenir de la défiscalisation. La ministre a confié quelques pistes de réflexion à Radio 1 mais affirme à l’attention des patrons du fenua : « Les inquiétudes n’ont pas lieu d’être ».

Depuis la présentation du budget de l’Etat Outre-mer et l’annonce de la reconduction de la défiscalisation nationale uniquement jusqu’à la fin 2018, les patrons polynésiens s’inquiètent pour l’avenir du dispositif au fenua. Ils craignent que sa disparition ne freine encore davantage les investissements en Polynésie. Interrogée jeudi à Paris, la ministre des Outre-mer, Georges Pau-Langevin a tenu à les rassurer. Elle assure que cette absence de visibilité après 2018 n’est « pas un solde de tous comptes ». Selon elle, l’Etat « veut trouver la solution qui prendra la suite du régime actuel ». La ministre confie même qu’un dispositif pourrait être réservé aux collectivité qui bénéficient d’une « autonomie fiscale » : la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie. Un dispositif qui devrait être assez proche de celui existant puisqu’elle assure que : « Le principe de la défiscalisation est acquis d’une manière durable et pérenne ».

[zoomsounds_player source= »https://www.radio1.pf/cms/wp-content/uploads/2015/10/GPL-sur-defisc.mp3″ config= »default » playerid= »183730″ waveformbg= » » waveformprog= » » thumb= »https://www.radio1.pf/cms/wp-content/uploads/2014/04/George-Pau-Langevin_pics_809.jpg » autoplay= »off » cue= »on » enable_likes= »off » enable_views= »off » songname= » » artistname= » »]

Article précedent

L’État "confiant" pour les réformes de la PSG

Article suivant

L’administration fait sa révolution numérique

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Le principe de la défiscalisation est acquis »