ACTUS LOCALESECONOMIE

Le prix de la vanille exportée retrouve le niveau de 2004

L’institut de la statistique a publié lundi l’évolution du commerce extérieur. L’ISPF note une petite embellie cette année par rapport à 2014, puisque les exportations locales augmentent de 5% en valeur au mois de juin. Une augmentation qui comble même le retard accumulé depuis le début de cette année.

En juin dernier, les exportations ont augmenté de +77% et les recettes provenant de ces exportations ont elles-aussi augmenté, excepté celles du monoï et de la nacre. Les importations civiles progressent de +9% en valeur entre juin 2014 et juin 2015. Seules les importations de produits de l’industrie automobile et de produits pétroliers sont en baisse sur un an.

Hausse des volumes importés

Le volume des biens intermédiaires progresse de +33% grâce au ciment portlands (+90%), au bois, au charbon de bois et aux ouvrages en bois (+130 %). L’importation d’un turboréacteur a contribué à l’augmentation de +20% des biens d’équipement. Les biens de consommation progressent de +27%, essentiellement grâce à l’importation de médicaments.

Doublement des exportations d’huile de coprah et de noni

Le fenua passe à 3 000 tonnes de volume d’huile de coprah exportés contre 156 tonnes l’an dernier en juin 2014. L’exportation de noni progresse également de +87%. Il en est de même pour la vanille qui affiche une progression de +83%, avec un prix au kilo qui atteint 27 000 Fcfp. Le plus élevé depuis 2004. La valeur des perles de culture brutes exportée a doublé par rapport à juin 2014. Son prix au gramme perd en revanche 81 Fcfp et atteint 523 Fcfp.

Article précedent

Cacophonie chez Vodafone

Article suivant

Tatauroscope du mardi 28 juillet 2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le prix de la vanille exportée retrouve le niveau de 2004