ACTUS LOCALESECONOMIE

Le projet de Hao de Temaru… à Flosse… à Fritch

L’investisseur chinois Wang Cheng et son traducteur. © Élodie Largenton

C’est en novembre 2012 qu’on a entendu parler pour la première fois du projet de ferme aquacole aux Tuamotu. Alors qu’Oscar Temaru dirige le Pays, le groupe chinois Jingmin Investments signe une lettre d’intention précisant les premiers principes du projet. Depuis, il y a eu deux changements à la tête de la Polynésie française et le nom de la société chinoise a varié au fil des mois, mais la construction de la ferme aquacole est en passe de débuter. Retour, avec l’investisseur chinois Wang Cheng, sur les prémices de ce projet ambitieux. Ses propos sont traduits par Wang Chaoyang, le directeur général adjoint de Tahiti Nui Ocean Foods.

Article précedent

Hiriata Millaud titulaire à la tête du service de la culture

Article suivant

Fiu des chiens errants ? En octobre ouvre une fourrière ... - Edito 25/08/2017

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le projet de Hao de Temaru… à Flosse… à Fritch