ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le PS se passera du Tavini pour organiser sa primaire

Christophe Borgel ©AFP

Interviewé par nos confrères de TNTV, le président de la Commission nationale d’organisation de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, indique que le Parti Socialiste ne fera pas appel au Tavini pour  l’organisation de sa primaire en Polynésie française, mais s’appuiera sur « d’autres acteurs ». « Ce n’est pas une surprise » indique en retour le parti indépendantiste qui précise qu’il avait fait du renouvellement de sa convention de partenariat avec le PS un préambule à l’organisation de ce scrutin. Une convention qui n’a toujours pas été signé à ce jour.

Comment les électeurs voteront-ils pour la primaire de la gauche organisée les 22 et 29 janvier prochain ? En Polynésie française la question est d’autant plus d’actualité que le président de la Commission nationale d’organisation de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, a indiqué à nos confrères de TNTV que le parti socialiste se passera du Tavini pour l’organisation du scrutin. « On n’a pas décidé de se désolidariser du Tavini : il y a d’autres acteurs qui nous on fait signe » précise Christophe Borgel qui compte sur cette primaire pour « installer des relais propres du Parti Socialiste en Polynésie française » rapportent nos confrères de TNTV. Une annonce qui ne surprend pas dans le camp indépendantiste. Pour le conseiller spécial à l’international d’Oscar Temaru, Moetai Brotherson, le renouvellement de la convention PS-Tavini était un préalable à l’organisation du scrutin. Pas de signature, pas de primaire.

Pourtant, en septembre dernier, Moetai Brotherson s’était montré optimiste quant au renouvellement de la convention de partenariat entre le Tavini et le PS. Une signature annoncée pour « avant la présidentielle ». Reste que depuis cette annonce, les choses ont beaucoup changé à Paris.

Le comité national d’organisation de la primaire doit finaliser la liste des bureaux de vote cette semaine. Seule certitude, leur nombre sera en forte diminution par rapport à la primaire de 2011. Christophe Borgel annonce 15 à 20  bureaux sur l’ensemble du territoire.  Pour Moetai Brotherson le scrutin va être difficile à organiser sans la logistique du parti indépendantiste même s’il souhaite bonne chance à ceux qui en auront la charge.

Article précedent

"Biens mal acquis": décision sur un éventuel report du procès Obiang

Article suivant

L’auteur du coup de couteau mortel de Outumaoro reste en prison

2 Commentaires

  1. MATA
    4 janvier 2017 à 5h27 — Répondre

    Et vlan…belle année au Tavini. Entre nous qui a franchement envie de s’allier au Tavini. Personne de normalement constitué ou si seulement par intérêt uniquement. Il faut que ce parti arrête de se tourner en ridicule plus qu’il ne l’est.

  2. Iritahua
    4 janvier 2017 à 5h36 — Répondre

    Ne vous inquiétez, Oscar sera le Président de la République, il pourra vadrouiller comme Hollande

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le PS se passera du Tavini pour organiser sa primaire