ACTUS LOCALESECONOMIE

Le rachat des Sofitel notifié à l’autorité polynésienne de la concurrence

Lupesina Tahiti Investment, appartenant à l’homme d’affaires samoan Frederick Grey, a notifié à l’autorité polynésienne de la concurrence le projet de concentration et surtout de contrôle exclusif concernant l’achat des trois hôtels Sofitel Bora-Bora et Moorea le 26 mai dernier. Les tiers intéressés ont maintenant dix jours pour présenter leurs observations éventuelles.

Nos confrères de Tahiti Pacifique Hebdo avaient révélé le 13 mai dernier que le rachat des Sofitel Marara, Sofitel Private Island à Bora-Bora et le Ia ora Beach Resort à Moorea n’avait pas été notifié à l’autorité polynésienne de la concurrence, comme l’impose le code de la concurrence. Un oubli qui aurait pu remettre en cause la légalité de la transaction. En effet, depuis la mise en place du code de la concurrence au fenua « la réalisation effective d’une opération de concentration ne peut intervenir qu’après l’accord de l’Autorité de la concurrence ». C’est désormais chose faite puisque la société Lupesina Tahiti Investment, appartenant à l’homme d’affaires samoan Frederick Grey, a notifié le 26 mai dernier sa prise de contrôle exclusive ayant trait aux trois hôtels Sofitel de Bora-Bora et Moorea. L’Autorité de la concurrence « invite » maintenant « les tiers intéressés à lui présenter leurs observations éventuelles sur ce projet de concentration » dans un délai de dix jours après publication au journal officiel, soit jusqu’au 17 juin.

Article précedent

Le fenua a son nouveau Tomana

Article suivant

Rendez-vous reporté pour le Medef à la présidence

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le rachat des Sofitel notifié à l’autorité polynésienne de la concurrence