ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le retour des velléités « séparatistes » des Marquises

© Félix Barsinas

© Félix Barsinas

L’idée de « séparatisme » des Marquises avec Tahiti revient sur le devant de la scène. Edouard Fritch en a fait état lundi matin lors de l’inauguration de la navette dédiée aux Marquises pour dire son opposition à cette idée. De son côté, le tavana de Tahuata et président de la Communauté de communes des Marquises, Félix Barsinas, demande à ce que les élus soient plus entendus et soient associés aux projets de développement du Pays.

Lundi, lors de son discours inaugural de la navette des Marquises « Te Ata o Hiva », le président Edouard Fritch a glissé avoir eu vent de l’idée de « séparatisme » de certains tavana des Marquises. Une idée évoquée en métropole pour « pouvoir être administré directement de Paris ». Mais pour le président du Pays, les conséquences d’une telle séparation « seraient dramatiques ».

De son côté, le tavana de Tahuata et président de la Communauté de communes des Marquises (Codim) Félix Barsinas, confirme qu’au mois de novembre, une délégation d’élus a rencontré des parlementaires à Paris. L’occasion pour eux de discuter des opportunités et des possibilités de travailler sur une évolution statutaire de la Polynésie : « la Constitution française le permet (…) mais c’est un peu fort de nous taxer de séparatistes ».

Les tavana des Marquises veulent être « entendus »

Félix Barsinas fait notamment référence à Saint Barthélémy, rattachée à la Guadeloupe et devenue en 2007 une collectivité d’outre-mer. Le tavana de Tahuata et président de la Codim regrette que le conseil des archipels ait été retiré du statut de la Polynésie en 2004. L’élu assure aussi que cette idée de « séparatisme » n’est pas nouvelle et que Lucien Kimitete avait déjà estimé avant sa disparition que les tavana des archipels éloignés et notamment des Marquises « n’étaient pas entendus ». Aujourd’hui, Félix Barsinas estime que le gouvernement devrait « donner plus d’opportunité, plus de décisions aux élus des archipels ».

 

navette-te-ata-o-hiva
Article précedent

La navette des Marquises Sud fin prête

© Radio 1
Article suivant

"J'irai discuter avec Fillon de son programme"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le retour des velléités « séparatistes » des Marquises