EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Le réveil de Kim-Jong Macron – Edito 02/12/2020

Comment d’un côté vous pouvez geindre à propos des dérives complotistes de la société qui rendent de plus en plus difficilement gouvernables les grandes démocraties, et de l’autre sortir de votre chapeau des lois au potentiel liberticide ? A quoi elle joue la bande à Macron en fait ? C’est la politique de la terre brûlée en mode « de toute façon foutu pour foutu autant qu’on s’éclate » ? C’est vraiment se mettre dedans tout seul … Sur le papier j’avoue que je faisais partie de ceux qui trouvaient ça sympa de donner sa chance à un jeune quadra tout fougueux et propre sur lui afin de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière d’un microcosme politique sclérosé. Sauf que voilà, parfois c’est bon aussi de se souvenir des vieux adages du genre : « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ».

Je sais bien que je suis dur, c’est un peu de la provoc je vous avoue. Toutefois reconnaissez que même si le Monsieur présente bien, qu’à lui tout seul, ok, il y a du potentiel, un homme politique n’est rien s’il n’est pas bien entouré. Et ces derniers mois entre sa chargée de com qui donnait une image de branque de la position élyséenne et maintenant Iznogoud, pardon Darmanin, qu’on a laissé en roue libre, ça fait brouillon.

Personne ne veut d’une France qui dans ses lois réduit le champ de la liberté de la presse en cherchant des pseudos excuses sécuritaires. Comment le pays porte étendard des droits de l’homme à travers le monde a-t-il pu en arriver à se dévoyer de la sorte ? Comment en l’espèce ne pas donner au moins « un peu » raison à ceux qui voient poindre, doucement mais sûrement, une dérive totalitaire au plus haut sommet de l’Etat ? Et comment et pourquoi notre actuelle députée Nicole Sanquer a-t-elle pu à l’Assemblée Nationale voter en faveur de la loi « sécurité globale » dans la mouture qui était présentée ?

Je n’ose pas croire qu’elle ait voté au pif. Pour l’avoir interviewé de temps en temps je peux confirmer qu’elle ne fait pas partie de cette caste de fanatiques débilitants qui obtiennent des mandats politiques sur des listes au petit bonheur la chance de certaines influences irrationnelles sans en fait avoir le niveau de la fonction. Donc ce serait bien qu’elle s’explique, on veut comprendre.

Comprendre pourquoi, comme tant d’autres députés qui ont voté dans le même sens, l’idée qu’elle se fait de la France de demain, c’est une société qui dérive vers le tout sécuritaire. Je reste absolument convaincu comme je l’écrivais déjà il y a deux ans que le « mieux vivre ensemble » passe par une adaptation nécessaire de notre vie en communauté face à de nouvelles menaces. Mais ici quand a été conduit un véritable débat de société quand il s’agit de refaçonner dans ces proportions les fondamentaux du pacte républicain ? Croisons les doigts pour que ce ne soient pas les effets de la 5G …

Article précedent

Surveillance des pêches : la règlementation va évoluer

Article suivant

La revue de presque de Nicolas Canteloup d'Europe 1 - L'intégrale du 2/12/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le réveil de Kim-Jong Macron – Edito 02/12/2020