ACTUS LOCALESCULTURE

Le salon du livre ou[vɛʁ]

© Lire en Polynésie

Le 17e Salon du livre s’ouvre jeudi à la Maison de la culture. Pendant quatre jours, des auteurs locaux et étrangers vont présenter leurs nouveaux livres, aller à la rencontre des scolaires et du grand public, et s’amuser autour du thème original choisi pour cette édition : le son [vɛʁ].

Marcus Malte, prix Femina 2016 pour son roman Le Garçon, est la tête d’affiche de ce 17e Salon du livre, organisé par l’Association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI). Récit d’initiation, polar, mais aussi livres pour enfants… Marcus Malte s’essaye à tous les genres, avec brio. Loin de chez lui, il n’écrit pas, mais il observe, « ouvre les yeux, les oreilles, regarde autour de (lui) ». C’est donc ce qu’il fera, cette semaine, à Tahiti.

D’autres auteurs viennent de loin pour participer à cet événement, dont le Fidjien Peter Sipeli, qui livrera une performance poétique vendredi soir. L’auteur jeunesse Steeven Labeau et l’écrivain américain Iain Levison sont également de la partie. Comme chaque année, ce rendez-vous est aussi l’occasion de présenter les nouveautés publiées par les éditeurs locaux. Christian Robert, fondateur de la maison Au vent des îles, présente trois nouveaux livres : Kawekaweau, de Thanh-Van Tran-Nhut, Un homme de sagesse de Camilla Chance et Le Païen, de Ariirau Richard-Vivi.

Le Salon du livre, ce sont aussi des rencontres, des ateliers d’illustration et d’écriture et… des joutes de traducteurs. Mireille Vignol a traduit de nombreux auteurs du Pacifique (Witi Ihimaera, Epeli Hau’ofa, Russell Soaba…). Pour ce salon, elle a travaillé sur deux textes, tout comme un autre traducteur, Henri Theureau. On découvrira leurs traductions lors de la joute, qui permettra de se rendre compte de la difficulté de l’exercice et de l’importance du traducteur.

La première joute de traduction aura lieu jeudi de 10h15 à 11h, la deuxième, samedi, de 11h45 à 12h30.

Tout le programme du 17e Salon du livre est disponible en ligne sur le site de Lire en Polynésie.

Article précedent

Potage aux pommes de terre et poireaux

Article suivant

669 millions de défisc’ pour le Conrad Bora Bora Nui

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le salon du livre ou[vɛʁ]