INTERNATIONAL

Le siège d'EDF perquisitionné jeudi par l'AMF(source proche)

Paris (AFP) – Le siège parisien d’EDF a été perquisitionné jeudi par l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui s’interroge sur les informations financières communiquées par l’électricien public au marché depuis 2013, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du journal Le Monde.

« Trois personnes de l’AMF se sont présentées chez EDF ce matin et ont donc démarré un processus d’enquête portant sur l’information financière qu’EDF a donnée au marché depuis 2013 », a indiqué une source proche du dossier à l’AFP.

« Des membres de l’AMF se sont présentées au siège », a dit une source syndicale, selon laquelle il s’agit d' »une première » pour EDF. 

Interrogés par l’AFP, EDF et l’AMF n’ont pas souhaité faire de commentaire.

Selon la source proche du dossier, les enquêteurs ont demandé « des pièces, des informations, des dates, des compte-rendus », concernant principalement le programme de rénovation des centrales nucléaires françaises (« grand carénage ») et le projet controversé de construction d’une centrale nucléaire à Hinkley Point (Angleterre). 

Ils ont présenté un mandat mentionnant la période examinée, à savoir « 2013 à aujourd’hui », a-t-elle poursuivi. Cette période couvre « donc la présidence actuelle et la précédente », celles du PDG actuel Jean-Bernard Lévy et de son prédécesseur Henri Proglio. 

Les infractions boursières liées à l’information financière peuvent être de plusieurs natures: par exemple mauvaise communication ou fausse information, cette dernière constituant le cas le plus grave. 

Les « griefs » qui seront éventuellement retenus sont notifiés à l’issue de l’enquête et peuvent déboucher sur une procédure de sanction. 

Le logo de l'électricien public lors d'une exposition au Bourget. © AFP

© AFP ERIC PIERMONT
Le logo de l’électricien public lors d’une exposition au Bourget

Article précedent

JO de Rio: interpellation d'une "cellule amateur" qui préparait des attentats

Article suivant

Nice: l'état d'urgence prolongé, mais la polémique politique continue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le siège d'EDF perquisitionné jeudi par l'AMF(source proche)