ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Tahoeraa et UPLD veulent envoyer les fichés S en métropole

Le Tahoeraa et l’UPLD préparent un texte demandant l’expulsion en France des personnes fichées S actuellement incarcérées en Polynésie, ont révélé vendredi nos confrères de TNTV.

Les représentants de l’assemblée des groupes UPLD et Tahoeraa sont en train de préparer une résolution pour envoyer les personnes fichées S actuellement en Polynésie, en France. Un texte qui devrait être présenté dans les jours à venir en séance à l’assemblée. Rappelons que le mois dernier, le haut-commissaire a annoncé que trois personnes incarcérées à Nuutania avaient été fichées S. Quelques politiques avaient immédiatement réagi. La sénatrice Lana Tetuanui appelait l’État français à étendre le dispositif d’état d’urgence à la Polynésie et le président de l’assemblée, Marcel Tuihani, faisait part de ses inquiétudes. Le président Fritch, alors en mission à Hawaii, appelait, lui, à « ne pas céder à la psychose ». Une parole que n’a visiblement pas entendu l’opposition qui s’apprête donc à demander l’envoie des fichés S en métropole.

307e35adcb0e5efcb09d9b97dc33751efd50c239-1
Article précedent

Souffrant d'une pneumonie, Clinton annule ses déplacements prévus lundi et mardi

© Radio 1
Article suivant

Le décret ne satisfait pas les agents communaux

2 Commentaires

  1. Iritahua
    12 septembre 2016 à 5h42 — Répondre

    Ce n’est pas vouloir les envoyés en France, les ramenés d’où ils sont formés.

  2. simone grand
    12 septembre 2016 à 12h35 — Répondre

    quelle drôle d’idée.
    c’est ici qu’ils ont reçu l’essentiel de leur formatage mental et c’est peut-être ça qu’il faut revoir.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tahoeraa et UPLD veulent envoyer les fichés S en métropole