ACTUS LOCALESSOCIAL

Le Tahoeraa tacle Fritch sur la grève à Air Tahiti

Si la grève à Air Tahiti n’arrange personne, le Tahoeraa semble en revanche y trouver son compte en profitant de l’occasion pour tacler le président du Pays Édouard Fritch.

Dans un communiqué diffusé lundi après-midi, le parti orange est revenu sur le conflit social en cours à Air Tahiti pour reprocher au gouvernement de « se contenter d’être un spectateur passif ». Pour le Tahoeraa : « Le président Édouard Fritch, tout en faisant croire qu’il ne voulait pas interférer dans ce conflit, a en réalité pris fait et cause pour la direction de la compagnie qu’il a publiquement assurée de son soutien ». Selon le communiqué du parti, c’est cette position qui contribuerait à « l’enlisement du conflit actuel ». Mais il ne faut pas voir dans cette critique une prise de position pro-gréviste du parti orange. Le Tahoeraa poursuit : « Chaque jour l’impact de la grève est plus critique sur les populations qui sont littéralement prises en otage ». Finalement, le parti de Gaston Flosse reproche à Edouard Fritch de repartir aux Samoa. « Pour lui ça vole très bien, mais ce n’est pas le cas pour les Polynésiens ! ».

Article précedent

Cinq naufragés d'une pirogue à voile secourus à Makatea

Article suivant

L’intersyndicale joue la pédagogie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Tahoeraa tacle Fritch sur la grève à Air Tahiti