ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le Tavini voit l’Octa comme un « sommet de la honte »

Dans un communiqué diffusé mercredi, le Tavini huiraatira a dénoncé l’organisation d’un « sommet de la honte » avec la réunion cette semaine des pays et territoires d’outre-mer de l’Union européenne (Octa) au Sofitel de Punaauia. Le parti indépendantiste estime qu’il s’agit d’une « réunion de puissances coloniales ».

Après avoir annoncé une manifestation pour la venue de la ministre des Outre-mer au sommet des pays et territoires d’outre-mer de l’Union européenne (Octa), le Tavini a diffusé mercredi un communiqué pour dénoncer l’organisation de ce qu’il appelle un « sommet de la honte ». Pour le parti indépendantiste, l’Octa rassemble des « puissances coloniales » pour dialoguer avec des « entités très diverses (…) politiquement rattachées à ces puissances administrantes ».

L’organisation d’une telle réunion en Polynésie, alors que la France refuse de reconnaître que ce territoire a été réinscrit sur la liste des pays à décoloniser de l’ONU, est une « erreur politique majeure » pour le Tavini qui « invite » donc plutôt « l’Etat français à rejoindre les travaux du comité des 24 et de la Quatrième Commission de l’ONU pour entamer un dialogue raisonné sur un processus d’accession à la pleine souveraineté ».

Article précedent

Le « niveau critique » de l’encadrement du SMA

Article suivant

Fritch : « La question de l’avenir de l’Octa est bien posée »

3 Commentaires

  1. 28 février 2019 à 6h43 — Répondre

    C’est fou comme ils ont l’air gais et avenants sur la photo, ce sont des gens heureux et joyeux, ça fait plaisir de les voir☹️. On se pose la question :  » Qu’est ce qui les rends aussi joyeux ? « 

  2. PAT
    28 février 2019 à 8h37 — Répondre

    c’est pas parce que oscar veut l’indépendance que toutes ces petites entités veulent la même chose je vois bien pitcairn demander l’indépendance oscar n’est pas heureux dans l’Europe certes mais en quoi il parle au nom des autres

  3. Sandford A
    28 février 2019 à 8h41 — Répondre

    @ chaval
    1 semaine de jeûne ça laisse des traces a voir leur mines d’enterrement

Répondre à Chaval Annuler la réponse.

PARTAGER

Le Tavini voit l’Octa comme un « sommet de la honte »