ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le tracteur de la discorde à Tubuai

tubuai © Blog Polywood

A Tubuai, tout est bon pour faire de la politique. Le tavana Tahoeraa de l’île, et suppléant de Teura Iriti pour les législatives, Fernand Tahiata, dénonce depuis quelques semaines du « clientélisme au tracteur » ! Rien que ça. En cause, la reprise par le gouvernement d’un vieux tracteur affecté à la commune pour l’affecter à une seule des trois coopératives de l’île. Même le cabinet d’Edouard Fritch à l’Agriculture s’emmêle les fourches quand il s’agit de s’expliquer sur la question…

C’est un tracteur du service du développement rural (SDR) « vieux de  plus de 15 ans » qui anime les discussions ces dernières semaines à Tubuai. L’engin est affecté depuis plusieurs mois à la commune pour « répondre aux différents besoins des agriculteurs ». Mais en janvier dernier, le tavana a reçu un courrier du président en charge de l’Agriculture, Edouard Fritch, l’avertissant de sa volonté de mettre fin à la convention liant le Pays et la commune pour ce fameux tracteur… Un courrier qui informait également le maire du souhait du ministère de voir cet engin retourner dans son service d’origine, le SDR. En Juin, un second courrier a informé plus fermement le tavana de l’île que le tracteur serait récupéré et affecté à l’une des trois coopératives de Tubuai.

En pleine période électorale, le tavana Tahoeraa de Tubuai, Fernand Tahiata, qui n’est autre que le suppléant de Teura Iriti pour les prochaines législatives, affirme que cette décision est une « manœuvre politique » ! Rien que ça. Il affirme que la coopérative Tua Pae Frais va « privilégier ses adhérents » au détriment des deux autres coopératives de l’île.

Contacté, le conseiller technique à l’Agriculture auprès du président, Jean-Claude Tang, assure que le Pays met fin à la convention pour les besoins « urgents » du SDR et conteste le fait que l’engin incriminé sera affecté à une quelconque coopérative de l’île. Ceci alors même que le courrier envoyé au maire de Tubuai précise que le tracteur viendra « renforcer les capacités d’intervention de la coopérative Tua Pae Frais à la disposition de laquelle il sera mis ». Coopérative de 60 adhérents et qui vient justement de perdre un de ses engins.

Du coup, la mairie a trouvé la solution. Elle a décidé d’acquérir deux nouveaux tracteurs sur fonds propres ! L’instrument est visiblement indispensable à la récolte des voix aux Australes…

Courrier 1

Courrier 2

c15368fb77dd3716a2c437c42e16f611b6fdcc51
Article précedent

Venezuela: le référendum anti-Maduro n'aura pas lieu en 2016

CDC2394
Article suivant

Prison ferme requise contre Me Loyant

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le tracteur de la discorde à Tubuai