AFPINTERNATIONAL

Le tribunal administratif de Nice valide un arrêté "anti-burkini"

Nice (AFP) – Le tribunal administratif de Nice a validé lundi l’interdiction des tenues de bain musulmanes surnommées « burkini », imposée par arrêté au début du mois sur les plages de la commune de Villeneuve-Loubet à l’instar de nombreuses autres communes de la Côte d’Azur. 

Dans une ordonnance en référé, les juges ont rejeté les recours contre l’arrêté intentés par la Ligue des droits de l’homme et le Collectif contre l’islamophobie en France et estimé que l’interdiction était « nécessaire, adaptée et proportionnée » pour éviter des troubles à l’ordre public après la succession d’attentats islamistes subis en France, dont celui de Nice le 14 juillet.

Séance de baignade près de Bizerte, en Tunisie, le 16 août 2016. © AFP

© AFP/Archives FETHI BELAID
Séance de baignade près de Bizerte, en Tunisie, le 16 août 2016

Article précedent

En colère, les producteurs de lait se donnent rendez-vous chez Lactalis

Article suivant

Sarkozy lève le faux suspense en annonçant sa candidature

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le tribunal administratif de Nice valide un arrêté "anti-burkini"