NON CLASSÉ

LEE RITENOUR en CONCERT

Lee Ritenour

BALLENA productions présente LEE RITENOUR en concert vendredi 17 janvier – 19h30 – Grand Théâtre de la Maison de la Culture

LEE RITENOUR, un des plus grands guitaristes de sa génération. Une légende de la musique.

LEE RITENOUR, pour un concert exceptionnel, accompagné de son band, vendredi 17 janvier – 19h30 – grand Théâtre de la Maison de la Culture

Attention : concert supplémentaire 100% VIP samedi 18 janvier à 21h au Méridien Tahiti

Billets en vente à Carrefour ARUE et PUNAAUIA, Radio 1 Fare Ute, billetterie en ligne www.radio1.pf

Tarif à partir de 5500F

Un spectacle en partenariat avec CLUB TIARE AIR TAHITI NUI, COCA COLA, MAGIC CITY et  RADIO 1


BIOGRAPHIE :

Lee Mack Ritenour est né le 11 janvier 1952 à Hollywood (Californie, Etats-Unis). Très tôt intéressé par la guitare, il effectue sa première séance d’enregistrement à 16 ans en accompagnant le groupe The Mamas & the Papas, qui lui donne le surnom de « Captain Fingers ». En 1973, il intègre pour une tournée la formation de Sergio Mendes, Brasil ’77.

minAu cours des années 1970, Lee Ritenour est l’un des guitaristes les plus demandés de la Côte Ouest. Vainqueur du référendum Guitar Player à deux reprises, il joue notamment sur le double album The Wall de Pink Floyd. Au milieu de la décennie, il commence à enregistrer sous son nom et publie les albums First Course (1976), Captain Fingers (1977) et Friendship (1978). Son style est principalement influencé par Wes Montgomery, John McLaughlin et les musiques latines, ce qui est perceptible dans Rio en 1979.

Dans les années 1980, ses disques remportent de francs succès comme ce Grammy Award récolté pour son album Harlequin (1985) et pas moins de dix-sept nominations au cours de sa prolifique carrière. Les spécialistes reconnaissent en lui un apôtre du style fusion mêlant jazz, rock, blues, funk et même classique avec une grande aisance à la Gibson ES-335 et Gibson L5.

Au début des années 1990, Lee Ritenour participe à l’aventure Fourplay réunissant Bob James (claviers), Nathan East (basse) et Harvey Mason (batterie), avec qui il enregistre les albums Fourplay (1991), Between the Sheets (1993) et Elixir (1994) avant d’ouvrir sa propre compagnie de disques i.e. Music. En 1994, il sort avec son remplaçant Larry Carlton l’album Larry & Lee, puis se consacre à ses activités solo avec les albums Alive in L.A. (1997), This Is Love (1998) et Rit’s House (2002). Son amitié de longue date avec le pianiste Dave Grusin débouche sur Two Worlds (2000) et Amparo (2008).

Réserver

Article précedent

Chutney de mangue

Article suivant

Journal de 7:30 le 24/12/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

LEE RITENOUR en CONCERT