ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Législatives : Huit candidats pour trois places au Tapura

Lundi à midi, pas moins de huit candidats avaient déposé leurs noms pour prétendre à l’investiture du Tapura Huiraatira pour les élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Le dépôt des candidatures est désormais fermé et le parti d’Edouard Fritch devra trancher mi-août pour ne retenir qu’un seul candidat par circonscription.

Peu de surprises dans les noms des différents candidats à l’investiture du Tapura Huiraatira pour la députation. Lundi midi, le dépôt des candidatures s’est clos avec huit noms pour trois circonscriptions :

Première circonscription (communes de Arue, Papeete, Pirae, Moorea-Maiao, les Tuamotu Gambier et les Marquises) : Maina Sage, René Temeharo et Heimana Garbet.

Deuxième circonscription (communes de Hitiaa o te Ra, Mahina, Paea, Papara, Taiarapu-Est, Taiarapu-Ouest, Teva i Uta et les Australes) : Teriitahi Tepuaraurii et Nicole Sanquer.

Troisième circonscription (communes de Faa’a, Punaauia et les îles Sous-le-Vent) : Teva Rohfritsch, Patrick Howell et Luc Faatau.

Dans la première circonscription, l’élue RMA, Maina Sage, député sortante, est donc finalement bien candidate à sa propre succession et fait office de favorite avec le très bon bilan de son demi mandat à Paris. Face à elle, l’ancien ministre des Sports et actuel président du Centre de gestion et de formation (CGF), René Temeharo, semble en mal de reconnaissance politique depuis son départ du gouvernement. Enfin, moins connu, Heimana Garbet, actuel chef du bureau Permis de construire à la mairie de Papeete et ancien membre du bureau de Papeete de A ti’a porinetia, est également sur les rangs.

Dans la seconde circonscription, le Tapura devra trancher entre la ministre de l’Education, Nicole Sanquer, et la protégée et adjointe du tavana de Paea, Jacqui Graffe, Teriitahi Tepuaraurii.

Enfin, dans la troisième circonscription, le ministre de la Relance économique et premier vice-président du Tapura huiraatira, Teva Rohfritsch, ne sera finalement pas seul en lice. L’actuel ministre de la Santé, Patrick Howell, lui dispute la place de candidat. Tout comme Luc Faatau, chargé de mission au Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD).

Article précedent

Fritch penche pour Juppé

Article suivant

Procédure civile : La réforme passe mal pour les avocats

1 Commentaire

  1. TENA Tan
    26 juillet 2016 à 8h54 — Répondre

    En tout cas dans la 3ème circo, j’espère qu’on ne retiendra pas la candidature de Luc FAATAU, ce sont des personnes qui ont eu à faire à la justice, non merci. SVP

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Législatives : Huit candidats pour trois places au Tapura