ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Législatives : Rony ne déposera pas, Howell y croit

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Ca tiraille toujours dans les rangs du Tapura pour s’accorder sur le candidat de la troisième circonscription. Le tavana de Punaauia, Rony Tumahai, est finalement revenu sur sa menace de déposer sa candidature. Il soutient plus que jamais un Patrick Howell regonflé à bloc dans son duel avec Jean-Christophe Bouissou.

Rien n’est réglé pour le Tapura dans la troisième circonscription des prochaines élections législatives. Vendredi dernier, le tavana de Punaauia, Rony Tumahai, menaçait de déposer sa propre candidature si le parti ne choisissait pas Patrick Howell. Mais avec la loi sur le non-cumul des mandats, le tavana préfère garder sa mairie : « A un moment, j’avais pensé à cela mais finalement juridiquement et administrativement je ne peux pas », a déclaré l’élu mardi matin en marge de sa réunion avec les maires de Papeete et Faa’a. Rony Tumahai soutiendra donc son conseiller municipal, Patrick Howell. Le tavana dénonce d’ailleurs la candidature tardive de Jean-Christophe Bouissou et affirme qu’il n’y a selon lui que « deux candidatures officielles ». Celle de Luc Faatau et de Patrick Howell. Selon lui, une prochaine réunion est prévue mercredi avec les élus de l’assemblée pour évoquer les questions du budget et des législatives.

De son côté, Patrick Howell semble reprendre du poil de la bête avec ce soutien : « J’irai au bout de ce que j’ai entrepris ». Le ministre de la santé qui rappelle, non sans arrière pensée, que Punaauia a « un lot d’électeurs assez important ».

En face, la candidature de Jean-Christophe Bouissou était encore celle de la majorité du Tapura la semaine dernière. Mais la candidature peut difficilement se passer du soutien du maire de Punaauia. Enfin, Luc Faatau affirme que « si on me demande de retirer ma candidature, je le ferais. Je ne suis pas vraiment demandeur ».

© CESC
Article précedent

Le CESC contre l'indépendance des journalistes

7aa2f3d105108baeaa398426cc3d532945602216-1
Article suivant

Emeutes de Moirans: jugement attendu pour les douze prévenus

5 Commentaires

  1. Pseudo Tiare
    28 septembre 2016 à 4h30 — Répondre

    La candidature de M. Luc Faatau est à mettre directement à la poubelle étant donné son passé sulfureux.Personnage qu’il faut éviter de citer en exemple et encore moins mettre sur le devant de la scène comme tant d’autres d’ailleurs…

    • TENA
      28 septembre 2016 à 8h50 — Répondre

      oia mau, Faatau ma a hoi te fare

    • Pahua François
      1 octobre 2016 à 17h34 — Répondre

      Ki tu es pour oser parler ainsi? tu t’es regardée?Il a été victime d’actions diffamatoires et calomnieuses sans avoir jamais été condamné. Arrêter de dire n’importe koi sur les gens ke vous ne connaissez pas. il a même bénéficié de relaxe et de non lieu.

  2. TENA
    28 septembre 2016 à 8h49 — Répondre

    Aue Howell ma ie même pas fichu de s’occuper de la santé ici à Tahiti voilà que ça veut aller député, tupohe tu. Qu’à tu fais de concret en tant que ministre……….

  3. Honey Well Bulle
    28 septembre 2016 à 18h04 — Répondre

    TSH : Tout sauf Howell. Tout n’est que ruine après son passage : Santé, hôpitaux, ILM etc.. va-t-on le laisser continuer dans cette destruction ? Réagissez ! On a les représentants que l’on mérite. Place aux jeunes.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Législatives : Rony ne déposera pas, Howell y croit