ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Les candidats déçus du Tahoeraa réclament leur argent

Plusieurs candidats « malheureux » du Tahoeraa lors des dernières territoriales demandent à leur tête de liste, Geffry Salmon, le remboursement d’une quote-part de leur participation financière à la campagne. Après quelques semaines de flottement, l’intéressé leur a garanti un remboursement ce mois-ci.

Plusieurs colistiers « malheureux » du Tahoeraa lors des dernières élections territoriales ont envoyé, fin novembre dernier, un courrier à leur tête de liste, Geffry Salmon, pour lui demander d’être remboursés de leur apport financier lors de la campagne. Dans leur courrier, les colistiers soulignent avoir été « fiers et honorés d’avoir pu figurer » sur la liste, mais rappellent également que malgré leur investissement personnel et financier, ils n’ont pas été élus à l’assemblée.

Ces derniers considèrent que le compte de campagne du Tahoeraa ayant été validé par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) et le remboursement des frais de campagne ayant été effectué, une quote-part de leur investissement doit aujourd’hui leur être reversée. « Il est de coutume que les colistiers se fassent rembourser dans le cas où le remboursement est effectué », explique un colistier à Radio 1. Un candidat Tahoeraa de 2013 raconte qu’à l’époque, on lui avait remboursé la moitié de sa participation de 1,5 million Fcfp.

Des remboursements durant la deuxième quinzaine de janvier

C’est donc vers Geffry Salmon que se tournent les regards et les courriers de demande de remboursement depuis quelques semaines. En effet, selon les textes de la CNCCFP : « le montant du remboursement (des frais de campagne) est versé au compte bancaire personnel du candidat ou du candidat tête de liste en cas de scrutin de liste. Il lui appartient ensuite, sous sa seule responsabilité, de rembourser son remplaçant ou ses colistiers s’ils ont participé financièrement à la campagne électorale ».

Selon nos infirmations, le leader du Tahoeraa, Gaston Flosse, a d’abord demandé à rencontrer les colistiers qui souhaitaient être remboursés. Sans trop de succès… Et aujourd’hui, après quelques semaines de flottement, ces candidats « malheureux » affirment que Geffry Salmon leur a finalement garanti qu’il rembourserait ceux qui ont participé financièrement à la campagne durant la deuxième quinzaine de janvier. En revanche, les candidats déçus ignorent encore à quel hauteur ils seront remboursés.

Article précedent

Boyer attaque le marché du Swac

Article suivant

Recette du 08/01/2019 : Salade de pâtes méditerranéenne

3 Commentaires

  1. Viniura
    9 janvier 2019 à 7h28 — Répondre

    Bonjour. Ai je mal compris en lisant que faire de la politique au Tahoeraa en étant élu à l’Assemblée est un investissement financier ?
    Dites moi que la fatigue m’a fait lire de travers !

  2. Heitiare
    10 janvier 2019 à 12h10 — Répondre

    Politique et pognon vont de paire c’est bien connu. Il suffit de regarder le nombre d’élus à l’Assemblée qui cumulent fonctions et avantages qui vont avec.
    Et le «huira’atira» en situation précaire qui pour s’en préoccuper? Le politique? Pas sûre car souvent en mode ralenti pour nous trouver les budgets nécessaires pour des causes urgentes et utiles en mode «je tire plus vite que mon ombre» quand il s’agit de dépenser de l’argent public pour des jeux inter îles , parades de miss ou que sais-je encore…

  3. Heitiare
    10 janvier 2019 à 12h14 — Répondre

    Jeux de Polynésie pardon…

Répondre à Viniura Annuler la réponse.

PARTAGER

Les candidats déçus du Tahoeraa réclament leur argent