ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Les candidats Tapura aux législatives seront choisis le 9 août prochain

La permanence du Tapura Huiraatira a été inaugurée samedi. © Lucie Rabréaud

La permanence du Tapura Huiraatira a été inaugurée samedi. © Lucie Rabréaud

Les membres du Tapura ont inauguré leur nouvelle permanence samedi, situé au 41, rue Colette, soit l’ancienne permanence de Gaston Tong Sang. Une longue prière a été dite, permettant aux politiques de réfléchir à une éventuelle candidature pour devenir député puisque personne encore ne s’est positionné… Une décision sera prise le 9 août prochain.

Edouard Fritch, président du Pays, inaugurait samedi la permanence de son parti le Tapura Huiraatira, situé au 41, rue Colette à Papeete, en face de la gare des trucks de la mairie. C’est Michel Buillard, maire de Papeete, qui a coupé le traditionnel ruban avant d’entrer dans la salle : « Nous sommes chez toi », lui a glissé Edouard Fritch, l’invitant à prendre les ciseaux. Une prière a ensuite été dite et tout le monde a attaqué les petits fours. Le président du Pays a fait le point sur la préparation des législatives, prochaines échéances électorales pour les élus du fenua, qui se dérouleront les 11 et 18 juin, quelques semaines après la présidentielle. On connaît les candidats pour le Tahoeraa : les ex-sénateurs Teura Iriti et Vincent Dubois, et Moana Greig, ancien ministre de l’Éducation. Pour le Tapura, l’appel à candidature est lancé, comme l’indique Edouard Fritch.

Aucun candidat ne s’est prononcé, explique le président du Pays, qui souhaite trouver des personnes qui constitueront une équipe qui « parlera d’une même voix » afin d’avoir une « bonne cohésion ».

Avant l’inauguration de la nouvelle permanence, le Tapura était réuni samedi afin de finir la mise en place des comités de soutien et des fédérations. Des commissions de circonscription ont également été créées et elles seront très bientôt lancées avec l’élection des candidats. Elles devront faire l’intermédiaire entre les fédérations et le comité directeur. La machine se met en route pour partir en campagne.

Article précedent

Il rentre dans l’hôpital… avec son scooter

Article suivant

Le Panama offre une nouvelle vie à son canal, rénové et agrandi

1 Commentaire

  1. Jacques Precy
    27 juin 2016 à 8h34 — Répondre

    Attention, il n’y a pas de rue Colette à Papeete (Colette, écrivain français 1873 – 1954). La rue où le Tapura Huiraatira a ouvert sa permanence s’appelle rue du Père-Collette (avec deux L, Jean-François Collette, prêtre catholique, 1826 – 1899, fondateur de la mission catholique de Tahiti).

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les candidats Tapura aux législatives seront choisis le 9 août prochain