ACTUS LOCALESECONOMIE

Les constructeurs automobiles investissent l’aftermarket

Alain Lartaud, directeur de Nexus Polynesia. @ Radio 1

Si dans le monde entier, l’aftermarket automobile, c’est-à-dire le marché de la pièce de rechange, a beaucoup évolué, la Polynésie n’est pas en reste. Le groupe Sodiva a décidé de s’appuyer sur un groupe international, Nexus Automotive, pour ouvrir le plus important grossiste de pièces et équipements auto.

Vous n’avez  peut-être jamais entendu le terme d’aftermarket, pourtant vous l’avez sans doute déjà tous utilisé au moins une fois. Il s’agit du marché indépendant de la pièce de rechange automobile, opposé au marché du constructeur. Un marché indépendant qui peut parfois laisser la porte ouverte à des pièces de mauvaises qualités dite adaptables ou même des pièces de contrefaçons. Et sur le marché de l’aftermarket local, un poids lourd va prochainement faire son apparition: Nexus Automotive Polynesia. Un projet créé par le groupe Sodiva « et d’autres hommes d’affaires », indique sans en dire plus le P-dg de Sodiva, Gilles Bonvarlet. Le groupe s’est appuyé sur un groupement international leader sur le marché, Nexus Automotive. Groupe qui donne accès à près de 200 équipementiers assurant des pièces de qualité « premium », comme l’explique le directeur de Nexus Polynesia, Alain Lartaud.

Sur le marché local, il existe déjà d’autres grossistes en pièces détachés mais pas avec le soutien d’un groupe comme Nexus au chiffre d’affaire de 10 milliards de dollars en 2016. Pourtant, Nexus Polynesia se défend de vouloir être en situation de monopole. Il affirme simplement offrir une alternative. Une alternative qui aura mis deux ans à voir le jour, 200 millions de Fcfp d’investissement et six embauches. Le but étant de lutter contre le marché parallèle et de toucher les particuliers en dehors du circuit concessionnaire.

Pièces détachés, outillage et équipement de garage seront situé dans la vallée de la Tipaerui entre Polynésie Pneu et Tahiti Agencement. L’inauguration est prévue pour le 24 mars en présence des professionnels de Wolf ou encore Champion.

Article précedent

La leptospirose est toujours présente

Article suivant

La CSTP-FO en tête des syndicats devant A ti'a i mua

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les constructeurs automobiles investissent l’aftermarket