ACTUS LOCALESECONOMIE

Les défis numériques du Digital Festival Tahiti

©Digital Festival Tahiti

©Digital Festival Tahiti

Le premier festival du numérique, c’est aussi un événement ludique. Codeurs, graphistes et designers s’affronteront lors de compétitions chronométrées.

S’inspirer du dernier Disney, Moana/Vaiana, la légende du bout du monde, et créer une application mobile ou un service en ligne pour accompagner les orientations de l’offre d’Air Tahiti Nui : c’est le défi lancé aux équipes de codeurs et de graphistes de Tahiti, de Paris et de Montréal, qui vont participer au « hackathon », organisé pendant le festival. Christophe Gomez, directeur du pôle formation à la CCISM et vice-président de l’association Digital Festival Tahiti, nous précise le principe de cette compétition.

À Tahiti, les équipes seront encadrées par Christian Vanizette, le co-fondateur de MakeSense. Les jeunes prodiges du numérique auront l’occasion de montrer leur talent lors d’un autre défi : la Game Jam. Les étudiants du Studio Poly3D sont prêts à en découdre, rapporte Christophe Gomez.

Et puis, 36 heures pour réinventer le style polynésien à l’heure du numérique, c’est l’autre grand défi lancé aux créateurs, stylistes et modélistes 3D. Trois robes de soirées polynésiennes connectées seront fabriquées lors du festival. Christophe Gomez nous explique ce qu’est une robe connectée.

Le numérique, c’est donc aussi un jeu et on le verra à travers d’autres expériences : des visionnages de films en 4D, avec des diffuseurs d’odeurs notamment, des démonstrations de robots humanoïdes, et la possibilité de s’essayer au street-art numérique. Le festival se déroule du 16 au 18 mars à la CCISM.

Article précedent

L'affiche de Hawaii Five-0 prise à... Moorea !

Article suivant

L'Aven prévoit des démissions massives au Civen

1 Commentaire

  1. 7 mars 2017 à 11h06 — Répondre

    Puiser des idées, des compétences pour une entreprise qui gagne des Milliards.
    C’est vrai qu’un produit qui permettrait d’améliorer la vie des commerçants de Tahiti ou la promotion de petites entreprises, c’est moins fun !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les défis numériques du Digital Festival Tahiti