ACTUS LOCALESSOCIAL

Les deux grèves levées à Bora Bora

Le Conrad et le Méridien de Bora Bora © DR

O oe to oe rima est parvenu à un accord avec le Conrad Bora Bora samedi dernier et avec le Méridien Bora Bora ce lundi 17 juillet. Les revendications portaient principalement sur des demandes de reclassement et de revalorisations salariales.

La grève, effective depuis le lundi 26 juin, au Conrad de Bora Bora a pris fin samedi avec la signature d’un protocole d’accord. Atonia Teriinohorai, secrétaire générale de la confédération syndicale O oe to oe rima explique que les revendications concernant le reclassement, la dotation du comité d’entreprise et le planning de travail ont été entendues.

Des désaccords persistent néanmoins sur les indemnités de départ à la retraite et de licenciement et la demande de la confédération syndicale d’augmenter les salaires de 10%. Ces trois points feront l’objet de négociations qui reprendront 18 septembre prochain, au retour du directeur de l’établissement.

Une semaine après la grève du Conrad de Bora Bora, c’est le Méridien Bora Bora, second hôtel du groupe Wane, qui avait suivi le mouvement. Treize points de revendications avaient été émis, proches de ceux du Conrad. Après des négociations fructueuses samedi et dimanche, un accord a été trouvé lundi. Selon Atonia Terinohorai, la direction « s’est engagée à ne pas effectuer de transfert d’activité dans les années futures » et à « transformer des CDD en CDI » s’il y a des postes à pourvoir.

A la fin de l’année, une liste passera en commission pour le reclassement/avancement des salariés et l’augmentation des salaires de 10% fera l’objet d’un audit.

Article précedent

Prison ferme mais maintien en liberté pour le militaire violent

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 18/07/17

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les deux grèves levées à Bora Bora