ACTUS LOCALESECONOMIE

Les entreprises auront un an de plus pour rembourser leur Prêt garanti par l’État


Le ministre national de l’économie Bruno Le Maire a fait de nouvelles annonces en matière d’accompagnement des entreprises dans la crise Covid. Alors que la Métropole renforce ses mesures sanitaires, les PGE ont été étendus et l’accès au Fonds de solidarité des entreprises a été assoupli, rapporte notre partenaire Europe1. Deux mesures auxquelles les entreprises polynésiennes sont éligibles.

Le premier changement concerne le Fonds de solidarité et va permettre à certaines entreprises de profiter d’une aide plus large. En effet, « le produit de la vente à distance et de la vente à emporter ne sera pas comptabilisé dans le chiffre d’affaires de référence pour le calcul de l’aide au titre du fonds de solidarité. Cela vaut à partir du mois de décembre 2020 et ce sera la règle tant que le fonds de solidarité sera en place », a expliqué Bruno Le Maire au micro de notre partenaire Europe1. Le fonds va aussi être augmenté pour « les entreprises du secteur S1 bis perdant au moins 70 % de leur chiffre d’affaires », a détaillé le ministre. « Elles auront le droit à une indemnisation couvrant 20% de leur chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois. Ces entreprises pourront bénéficier de cette aide à compter de décembre 2020, quelle que soit leur taille« . Le Fonds de solidarité a déjà versé 6,5 milliards de Fcfp aux entreprises du fenua, et beaucoup de demandes sont encore en attente.

Bruno Le Maire a aussi annoncé une « aide exceptionnelle » à destination des entreprises fermées administrativement, et une « aide complémentaire sur les charges fixes des petites structures ». Mais la Polynésie n’est, jusqu’à preuve du contraire, pas concernée. En revanche, les entreprises du fenua pourront profiter de l’assouplissement des conditions de remboursements des prêts garantis par l’État. Bruno Le Maire a annoncé avoir obtenu des établissements bancaires « le droit d’obtenir un différé d’un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur PGE ». Le remboursement pourra donc commencer dans deux ans. Une avancée importante quand on sait que les demandes de PGE dépassent les 50 milliards de francs en Polynésie. Le Haut-commissaire Dominique Sorain a précisé ce matin que ces deux « appuis » dans les aides d’États concernaient bien le fenua.

Avec Europe1

Article précedent

Les compétitions ne reprendront pas…

Article suivant

Covid-19 : premiers vaccins aux personnels du CHPF

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les entreprises auront un an de plus pour rembourser leur Prêt garanti par l’État