ACTUS LOCALESEDUCATIONENVIRONNEMENT

Les étudiants de l’UPF mobilisés pour la défense des lori

©DR

Le parc Aorai Tini Hau est doté depuis jeudi d’affiches d’information et de sensibilisation sur la protection des lori endémiques de Polynésie. C’est le fruit d’un projet d’étudiants en géographie, qui espèrent que ces affiches soient largement diffusées.

Les étudiants en 2e année en licence de géographie à l’Université de la Polynésie française ont mené un travail multidisciplinaire sur les loris du fenua : une approche à la fois environnementale, historique, culturelle et artistique, économique… qui a abouti à la réalisation de panneaux de sensibilisation pour le grand public. Les premiers ont été installés  jeudi par le Service des parcs et jardins à Aorai Tini Hau.

« Au début, presque aucun étudiant ne connaissait le vini ‘ura », reconnait Anthony Tchékémian, maître de conférences en géographie et responsable pédagogique du projet, « l’idée était donc de permettre aux jeunes Polynésiens de se réapproprier ce patrimoine pour mieux le défendre demain. »

« Concrètement, on les a fait travailler comme des bureaux d’études, sur des thématiques en lien avec l’oiseau, explique l’enseignant. Les étudiants ont étudié aussi bien les impacts des activités humaines sur la préservation des lori –  développement urbain, agriculture et sylviculture, tourisme – que la trace des oiseaux dans l’art et la culture polynésienne dans les contes, les chants, les danses.

Si d’autres municipalités souhaitent diffuser ces panneaux d’information dans des lieux publics, « on se tient à leur disposition pour leur présenter le travail des étudiants, et si  les posters les intéressent, ce serait formidable parce que l’université, elle est là aussi pour s’adresser à la population, et communiquer sur les mesures qu’on pourrait mettre en place », conclut Anthony Tchékémian.

©DR

Article précedent

La vague de deuxièmes doses engorge les centres de vaccination

Article suivant

Recette du jour : Terrine de saumon

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les étudiants de l’UPF mobilisés pour la défense des lori