ACTUS LOCALESJUSTICE

Les ex-premiers adjoints de Maupiti bientôt réintégrés ?

Le rapporteur public du tribunal administratif de Papeete a demandé mardi l’annulation des arrêtés et délibérations du maire et du conseil municipal de Maupiti qui avaient retiré en début d’année les fonctions de 1er et 2ème adjoint de la commune à Astair Paheroo et Arieta Firuu. La décision sera rendue la semaine prochaine.

En avril dernier, le maire de Maupiti, Woullingson Raufauore avait révoqué ses 1er et 2ème adjoints, Astair Paheroo et Arieta Firuu. A l’origine du litige, le premier adjoint avait demandé au tavana le respect d’une promesse de campagne. Celle de lui laisser son fauteuil de maire à mi-mandat. Par vraiment prêt à lâcher sa mairie, Woullingson Raufauore avait invoqué la « perte de confiance » dans ses deux élus pour justifier leur révocation devant le conseil municipal.

Les deux anciens adjoints révoqués ont saisi le tribunal administratif. Et mardi, le rapporteur public a examiné la pertinence du motif invoqué par le maire et son conseil municipal. Pas vraiment très argumentée, la « perte de confiance » n’a été justifiée que par l’absence des deux adjoints à deux conseils municipaux. Le rapporteur a estimé que le motif n’était pas suffisant. Il a donc demandé d’annuler les deux révocations. Le tribunal rendra sa décision la semaine prochaine.

Article précedent

Appel à candidature pour le PCA de Tahiti Tourisme

Article suivant

Les factures salées du fret devant la justice

3 Commentaires

  1. 29 novembre 2017 à 5h21 — Répondre

    Ce maire est la pire catastrophe que Maupiti est connue depuis le cyclone Osea de 1997 …

  2. Iritahua
    29 novembre 2017 à 6h57 — Répondre

    Le bon élève du Tahoeraa

  3. Tan
    29 novembre 2017 à 13h41 — Répondre

    Un vrai tic celui là, une fois installée difficile de s’en débarasser

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les ex-premiers adjoints de Maupiti bientôt réintégrés ?