ACTUS LOCALESJUSTICE

Les kitesurfeurs de Moorea ont eu gain de cause

© Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

Le tribunal administratif de Papeete a suivi les conclusions du rapporteur public et a annulé l’arrêté municipal pris l’année dernière et interdisant la pratique du kite surf à Moorea dans les zones de Tema’e, Ti’ahura et Tahiamanu. Désormais les kite surfeurs peuvent donc reprendre leur planche et leur voile même si la commune venait à faire appel de cette décision. Reste que l’association Moorea Kite Surf veut maintenant un dialogue avec la mairie pour mettre en place la réglementation qu’elle appelle de ses vœux.

Cela fait un an que le bras de fer entre la commune et l’association Moorea Kite surf dure. Et pour rappel, en juin dernier le rapporteur avait estimé que l’arrêté pris par les élus en juillet de l’année dernière n’était « pas adapté et est une atteinte disproportionnée à la liberté de commerce et d’industrie ». Le tribunal administratif a rendu sa décision mardi matin, et annule l’arrêté municipal interdisant aux kite surfeurs de pratiquer ce sport de glisse à Ti’ahura, Tema’e et Tahiamanu. Pour le président de l’association Moorea Kite surf, Vatea Quesnot, « c’est une bonne nouvelle et on est content que la justice ait remis les choses en place et nous ai entendu ». Il espère maintenant rétablir le dialogue avec le tavana pour mettre en place la réglementation que les pratiquants appellent de leurs vœux. « La décision du tribunal n’est pas une fin en soi ( …)on est les seuls à proposer un projet de règlementation, mais on ne veut pas nous entendre et on nous exclu comme des malpropres » affirme Vatea Quesnot.

Joint par téléphone le tavana ne pouvait s’exprimer sur ce sujet car il était en réunion.

Article précedent

La commission d’enquête de Tuihani est annulée

Article suivant

Hubert Haddad de nouveau devant le juge

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les kitesurfeurs de Moorea ont eu gain de cause