ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Les Marquises vont élire leur ambassadrice

Le comité organisateur de l’élection Miss Marquises a présenté mercredi midi les sept candidates au titre de la plus belle femme de l’archipel. L’élection se déroulera le 7 avril prochain dans les jardins de la mairie de Papeete.

Au mois de novembre de l’année dernière, Vanessa Temataru-Emery, organisatrice de l’élection, et Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014 et première dauphine Miss France 2015, ont sillonné l’archipel des Marquises à la recherche des plus belles filles. Et ce sont finalement sept jeunes femmes qui ont été sélectionnées pour concourir au titre de Miss Marquises. Depuis 2011, l’élection avait été mise en stand by, mais l’archipel souhaitait avoir une ambassadrice pour la représenter. Ce sera le cas le 7 avril prochain.

Elles ont entre 18 et 24 ans et étudient ou travaillent pour la plupart sur Tahiti. Pour autant, elles ont bien toutes des racines marquisiennes, certaines l’ont d’ailleurs « encré » dans la peau dans le plus pure style de tatouage marquisien. Depuis le mois de décembre, les sept candidates ont été regroupées à Tahiti pour démarrer la préparation. Au programme : photo officielle, leçon de défilé mais surtout entrainement sportif avec un coach. Mercredi matin, elles faisaient leurs premiers pas devant la presse. Une expérience stressante pour les jeunes femmes encore inexpérimentées dans l’exercice de l’interview. Mais pour la candidate numéro 2, Tahinavai Candelot, cela fait partie du défi qu’elle s’est donnée en participant à l’aventure : combattre sa timidité.

Toutes ont en tout cas l’espoir de représenter au mieux leur archipel et de porter le diadème d’os et de bois confectionné par Marc Barsinas, artisan des Marquises. Ayla Kayser, la candidate numéro 4, originaire de Hiva Oa, souhaite montrer les particularités des Miss Marquises très attachées à leur culture.

Durant la soirée, elles passeront une première fois en tenue traditionnelle, puis en maillot de bain et enfin en tenue de soirée. Un oral comptera également dans la note finale. Le public aura aussi sa part à jouer lors de l’élection. Pour être élu Miss Marquises, elles devront toutes convaincre le jury présidé par Hinarere Taputu, et dont fera parti Vaea Ferrand. Hinarere Taputu qui attend de la future Miss qu’elle prenne possession de la scène le soir de l’élection.

Pratique :

Les billets seront en vente dès la semaine prochaine à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 Fare ute et sur la billetterie en ligne. Les tickets dîneurs sont au prix de 4 500 Fcfp par personne sur une table de huit. Les tickets non dîneurs sont au prix de 1 000 Fcfp.

[/su_carousel]

Article précedent

La Polynésie défend sa biodiversité grâce à l'Europe

Article suivant

Des aides pour les véhicules détruits par les intempéries

2 Commentaires

  1. Ariitai teiva
    15 février 2017 à 21h10 — Répondre

    Voilà et qu’elles restent miss marquises et ne pas aller à miss tahiti ou tout est pipé.

  2. Tiare
    16 février 2017 à 7h33 — Répondre

    Et pour les miss M. Kaiha a du temps, son emploi du temps n’a pas l’air si surchargé que ça puisqu’il qu’il apparaît auprès de ces dernières dans la presse du jour.Quant au travail rémunéré mais non fourni, c’ était de la gnognote pour lui.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les Marquises vont élire leur ambassadrice