ACTUS LOCALESEDUCATIONEMPLOI

Les professionnels du tourisme recrutent

Le secteur du tourisme embauche : c’est le message lancé à l’occasion de cette matinée de job-dating organisée au Lycée hôtelier de Tahiti. Les 28 entreprises présentes et la cinquantaine d’élèves qui ont répondu à l’invitation ont témoigné d’un dynamisme retrouvé après la période difficile de la crise Covid. 

Une cinquantaine d’élèves et anciens élèves du Lycée hôtelier se sont portés volontaires pour rencontrer 28 entreprises du secteur touristique au cours d’un job dating sur le campus de Outumaoro. Une dizaine d’hôteliers, des croisiéristes mais aussi des compagnies aériennes et des restaurateurs ont joué le jeu d’un entretien d’embauche à portée pédagogique, en offrant aux étudiants des conseils quant à leur orientation professionnelle et à leur démarche de recherche d’emploi. Mais au fond, pour chacun, c’était une occasion d’établir un contact en vue d’un futur contrat d’embauche dans les cas où le Cupidon de l’emploi ferait son œuvre.

Hôtellerie : Savoir-être, maîtrise de l’anglais et motivation

Le secteur du tourisme était le premier frappé par l’arrivée du Covid en Polynésie, suite aux fermetures de frontières et autres restrictions sanitaires. Aujourd’hui c’est du rétablissement des liaisons aériennes dont il est question, avec la Nouvelle-Zélande notamment. « Il y a une forte dynamique d’embauche, explique Tania Mu qui représente le groupe Intercontinental. Elle est une partenaire régulière du Lycée hôtelier car c’est réellement un moyen de trouver des talents. C‘est un secteur où on est capable de prendre des personnes qui ont très peu d’expérience, parce que nous ce qu’on recherche c’est surtout un savoir-être : bien parler aux clients, savoir gérer des plaintes, être motivé aussi ». Voilà les qualités recherchées par la directrice régionale des ressources humaines du groupe hôtelier. Groupe qui possède quatre établissements en Polynésie dont trois dans les îles. « On recrute énormément et on loge de plus en plus dans les îles, donc on essaie de présenter cela aux jeunes, car ça peut leur permettre de vraiment lancer leur carrière ».

« Des étudiants volontaires et passionnés »

Parmi les 28 entreprises présentes, le croisiériste Windstar Cruises avait un stand très prisé par les élèves, tout comme le Paul Gauguin, l’Apetahi Express ou encore Poe Charter, Aranui et Tahiti Crew. « Nous recherchons des personnes originaires de Polynésie qui souhaitent voyager dans le monde entier, qui souhaitent travailler avec nous, explique Jovan Culibrk responsable de la restauration sur les six navires de Windstar Cruises. Cela fait 35 ans que nous circulons dans les eaux de Polynésie et nous voudrions remercier la communauté et en même temps faire monter sur nos navires la culture polynésienne ». Comme le traduit Thierry Charrière, directeur de l’agence maritime Papeete Seairland Transport, Jovan a été « très surpris par le niveau des étudiants rencontrés ce matin. Il y a quelques années on avait le sentiment que les étudiants ne voulaient pas vraiment partir du territoire, et là je me rends compte qu’on a affaire à des gens volontaires, passionnés et qui veulent vraiment tenter l’aventure de la croisière, et c’est vraiment très appréciable ». 

Les offres d’emploi plutôt compétitives du croisiériste ne laissent pas indifférent. Deux élèves en 2e année de BTS tourisme ont notamment saisi leur chance. « Ils proposent vraiment des postes intéressants, en hôtellerie, restauration ou conception de produits touristiques », et qui plus est avec des contrats dont la durée peut être négociée, à partir de deux à trois mois, au lieu des huit mois habituels, explique Thierry Charrier.

Thierry Charrier et Jovan Culibrk qui représentaient la compagnie Windstar Cruises. ©MB/Radio1

Job dating au Le Lycée hôtelier de Tahiti. ©MB/Radio1

Article précedent

Tendance Habitat 28/03/22

Article suivant

Recette du jour : Samossa au taro et chou chinois

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les professionnels du tourisme recrutent