ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Les sénateurs doutent du retour de l’Etat au RSPF

Bilan des sénateurs après leur mission en Métropole© Vaite Urarii Pambrun

Bilan des sénateurs après leur mission en Métropole© Vaite Urarii Pambrun

Mercredi après-midi les sénateurs Tahoeraa, Teura Iriti et Vincent Dubois, ont invités la presse pour faire un bilan de leur dernière mission en métropole. Au centre des discussions le retour, qu’ils jugent peu probable, de l’Etat dans le financement du RSPF.

« Il n’y a pas de crédits qui ont été budgétisé pour le RSPF, il y a des promesses qui sont faites mais aujourd’hui il n’y a rien qui est fait », explique le sénateur Vincent Dubois. Le sénateur aimerait même que l’Etat : « donne une date à laquelle l’Etat reviendra au RSPF« .

Les sénateurs ont reconnu que des propositions avaient été faîtes par l’Etat : Les pistes du rapport de l’IGAS, la réduction de la tarification des évasans et la récupération des cotisations des fonctionnaires d’Etat travaillant en Polynésie.

« Ces mesures sont utiles et nécessaires, mais à mon sens elles ne sont pas suffisantes donc il faudra beaucoup plus pour combler le RSPF »

 

Sur un tout autre dossier, les sénateurs ont annoncé le dépôt d’un amendement pour obtenir le report des dates d’application des obligations du Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Vincent Dubois annonce vouloir « soulager » les maires en obtenant le report des obligations des communes pour le traitement des déchets, l’eau potable et l’assainissement. Il se dit « confiant » quant au vote de cet amendement : « Car le travail a été entamé depuis plus d’un an (…) c’est un sujet qui pose beaucoup de problèmes aux maires (…) ils ont besoin d’être rassurés« .

 

Rappelons que la dead-line concernant les déchets était fixée au 31 décembre 2011, pour l’eau potable au 31 décembre 2015 et pour l’assainissement des eaux usées au 31 décembre 2020.

Article précedent

« Le climat des affaires toujours favorablement orienté »

Article suivant

"Tout fonctionne" dans les votes par SMS pour Miss France

3 Commentaires

  1. 4 décembre 2014 à 6h36 — Répondre

    a orana,
    Le Député TUAIVA raconte n’importe quoi dernièrement lors de son retour de la Métropole, concernant l’aide de l’ETAT, est-ce qu’il comprend le Français?
    Rien que des bourreurs de caisses.

  2. Teiva33
    4 décembre 2014 à 8h07 — Répondre

    Bin tiens !!! C’est le bo fi fils à papy et la fidèle des fidèles à papy grâce à qui, ils sont devenus sénateurs au détriment de personnes bien plus intelligentes et moins lèche Q.
    On comprend mieux pourquoi le vieux sénile ne voulait pas d’un Nuihau au Sénat, parce que c’est le seul qui est capable de dire aux vieux qu’il est con et sénile…

  3. 4 décembre 2014 à 19h28 — Répondre

    "que l’Etat : “donne une date à laquelle l’Etat reviendra au RSPF“": avec l'anosognosique Jacques-Chirac et sa girardine çà aurait pu l'faire, mais avec l'Hollande à 13% et sa Pau-LANGEVIN qui n'a pas mentionné le RST d'RSPF mais pas de RSA dans sa réponse pan-pan-cul-cul immédiate, je pense que les mines défaites oranges vont être sanctuarisées hohohohhoho [email protected]

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les sénateurs doutent du retour de l’Etat au RSPF