ACTUS LOCALESCULTUREJUSTICEPOLITIQUESOCIÉTÉ

Les temps forts de 2017 !

Après sa série de rétrospectives de l’année 2016, Radio 1 vous présente les grands événements qui vont marquer l’année 2017 dans les secteurs politique, judiciaire, économique et culturel…

L’année va être politiquement chargée avec l’élection présidentielle dont le premier tour se déroulera le 23 avril et le second le 7 mai, suivie des législatives les 11 et 18 juin. Les candidats à la présidentielle sont activement en recherche de parrainages depuis l’année dernière, il leur faudra les officialiser avant de commencer la campagne. Une première étape qu’Oscar Temaru, candidat à la présidentielle, espère bien franchir. Les législatives seront l’occasion pour les partis polynésiens de compter leurs électeurs et de mesurer leur force. Si les autonomistes sont divisés, les indépendantistes le sont également. Les candidats à la députation seront donc nombreux. Teura Iriti, Vincent Dubois et Moana Greig pour le Tahoeraa, Nicole Sanquer, Maina Sage et Patrick Howell pour le Tapura, Tati Salmon et peut-être Jacky Bryant pour les Verts, Faana Taputu, Albert Roi et Tauhiti Nena pour Tau Hotu Rau et on parle de Moetai Brotherson et Richard Tuheiava pour le Tavini.

Côté justice,Gaston Tong Sang risque un an d’inéligibilité, un an de prison avec sursis et deux million de Fcfp d’amende dans l’affaire des « emplois fictifs » des cabinets de Fernand Roomataaroa et Clarenntz Vernaudon en 2008. Le délibéré est attendu le 31 janvier prochain. Le président du Syndicat pour la promotion des communes (SPC) et maire de Tumaraa, Cyril Tetuanui, accusé d’avoir accordé des faveurs à un commerçant de Raiatea, Médéric Tavaearii, contre un versement de 1,5 million de Fcfp, risque deux ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Le délibéré doit être rendu le 14 février. Gaston Flosse continuera également d’alimenter l’actualité judiciaire avec deux nouvelles enquêtes ouvertes sur son patrimoine mobilier et sur la comptabilité de la SCI de son ancien hôtel particulier, rue de Ranelagh à Paris.

Côté économie, les dix futurs techniciens de Hao seront de retour sur le fenua le 17 avril et peut-être des investisseurs locaux concrétiseront leur intérêt pour un futur Mahana Beach.

En culture, l’année commencera avec le Fifo, prévu du 4 au 12 février. Véritable fenêtre ouverte sur l’Océanie, le festival draine toujours plus de spectateurs d’année en année. L’humoriste Smaïn ouvrira le bal des one-man-show de l’année avec son spectacle : « Mon meilleur show men » les 27 et 28 janvier. Plusieurs dossiers pourraient trouver leur épilogue cette année : le classement de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’Unesco celui du ori Tahiti au patrimoine immatériel de l’Unesco. Enfin la première pierre du Centre culturel pourrait être posée à la fin de cette année.

Article précedent

Les lettres "HOLLYWOOD" détournées pour fêter la légalisation de la majiruana

Article suivant

La CPS recherche 7000 de ses pensionnés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les temps forts de 2017 !