ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Les voeux du haut-commissaire René Bidal

Le haut-commissaire René Bidal a présenté ses vœux aux Polynésiens à quelques jours des célébrations du 31 décembre. Le représentant de l’Etat fait le parallèle entre la célébration du sacre de Miss France 2019, Vaimalama Chaves, et la relation entre la Polynésie et la métropole.

Le haut-commissaire, René Bidal, a décidé de placer ses vœux pour l’année 2019 sous le signe du lien entre la Polynésie et la métropole. Et pour se faire, le représentant de l’Etat revient sur la victoire de Vaimalama Chaves à Miss France et surtout sur les célébrations qui l’ont suivie : « La passion, la fierté et le cœur que vous avez donnés et manifestés à notre nouvelle miss France, après 20 ans d’impatience, me font dire l’attachement filial profond qui unit les Polynésiens à notre Nation ». René Bidal voit au travers de la reine de la beauté, l’occasion de mettre en avant les qualités des Polynésiens et de la Polynésie :« votre diversité, votre culture métissée, vos valeurs d’ouverture aux autres, vos réflexes de solidarité et de fraternité ».

Le haut-commissaire indique le plaisir qu’il a de représenter l’Etat au fenua pour « la seule ambition qui vaille, celle d’accompagner le changement et d’améliorer la condition de tous et de chacun ». René Bidal explique enfin vouloir « sceller dans la durée, un partenariat apaisé et serein entre l’Etat et le gouvernement local ».

Enfin le haut-commissaire conclut ses vœux sur un sujet qu’il a beaucoup évoqué dans l’année, avec 36 morts sur les routes polynésiennes : « Respectez la vie ; ne vous tuez pas sur les routes ».

Article précedent

Les temps forts de 2018

Article suivant

Santé et éducation au cœur des vœux d'Edouard Fritch

1 Commentaire

  1. Heitiare
    3 janvier 2019 à 10h50 — Répondre

    Re envoi commentaire suite à … parasites sur réseau…Ça passe ou ça casse.
    Il est peu commun de voir le plus haut représentant de l’Etat, faire la part belle dans sa déclaration de vœux à la population, à une miss combien même elle est miss France. C’est oublier tout le caractère mercantile , business engendré par une élection de miss, business qui rapporte ,trouve écho auprès d’une foule de moutons de Panurge à qui il faut peu pour amuser.Evénement grandiose pour certains, non événement pour d’autres, la foule s’exalte à admirer une jeune femme à qui il plaît de s’exhiber et on oublie la misère à nos portes qu’on ne veut pas voir, car trop moche tellement moche, que ça risque pas de faire le buzz…

Répondre à Heitiare Annuler la réponse.

PARTAGER

Les voeux du haut-commissaire René Bidal