ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

L’Etat offre des fonds pour protéger les récifs coralliens

François de Rugy, nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire et Annick Girardin, ministre des Outre-mer, ont annoncé jeudi le lancement d’un appel à projets destiné à soutenir les initiatives qui participent à la réduction de l’impact des pollutions sur les récifs coralliens. Cet appel s’inscrit dans le cadre du plan biodiversité, qui s’est fixé comme objectif de protéger 100% des récifs coralliens français à l’horizon 2025.

Cet appel à projet cible des actions concrètes et immédiates visant à réduire l’impact des pollutions d’origine terrestres sur les récifs coralliens et les écosystèmes associés. La Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Saint-Martin et les Terres australes et antarctiques françaises ainsi que la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte, et la Réunion sont directement concernés.

Diminuer les sources de pressions en provenance des bassins versants à l’origine de pollutions chimiques, biologiques ou physiques impactant les récifs coralliens ; Atténuer ces impacts en soutenant les solutions basées sur la nature c’est-à-dire qui s’appuient sur les écosystèmes. Tels sont les projets attendus afin d’atteindre l’objectif fixé : protéger 100% des récifs coralliens français à l’horizon 2025.

La qualité du projet sera évaluée selon plusieurs critères : sa pertinence, sa qualité technique, la capacité à mener à bien le projet, la durabilité de celui-ci et ses effets positifs et sa capacité de valorisation locale.

L’enveloppe financière globale consacrée à cette opération est de 48 millions de Fcfp, et le montant de l’aide attribuée pour un projet peut aller jusqu’à 4,8 millions de Fcfp par projet. Les porteurs de projets ont jusqu’au 18 décembre pour déposer leurs dossiers de candidature.

En Polynésie française , les relais locaux de l’appel à projet sont : Eric Requet, secrétaire général du Haut commissariat de la république en Polynésie française, email : [email protected]  et  Bran Quinquis, représentant Ifrecor en Polynésie Française, email : [email protected].

Article précedent

Football – Ligue 1 : La saison 2018-2019 démarre ce week-end

Article suivant

A’a et Rao s’exposent à la Royal Academy de Londres

1 Commentaire

  1. 7 juin 2019 à 1h12 — Répondre

    […] Le Blanchissement des coraux Le devoir Les coraux de la grande barrière ont encore blanchi Radio1 L’Etat offre des fonds pour protégrer les récifs coralliens  Spread the […]

Répondre à Les Coraux - Cédric Okiorina Annuler la réponse.

PARTAGER

L’Etat offre des fonds pour protéger les récifs coralliens