ACTUS LOCALESSOCIAL

L’État vote « contre » le budget du RST en déséquilibre

© Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

Le comité de gestion du Régime de solidarité territoriale (RST) s’est réuni mardi. Le budget du RST a été voté en déséquilibre de 2,8 milliards de Fcfp par 7 voix « pour », six « contre » et une « abstention ». L’État a voté « contre » en estimant que son retour au financement du régime imposait désormais un budget équilibré…

Drôle d’ambiance mardi lors de la réunion du Comité de gestion du Régime de solidarité territoriale (RST). Avec son retour au financement du RST cette année, l’Etat était également de retour au comité pour la première fois depuis 2008 pour voter le budget du régime. Un budget présenté en déséquilibre de 2,8 milliards de Fcfp. Or l’Etat a refusé de voter ce budget déséquilibré, estimant qu’avec son effort de financement, le Pays devait également faire un effort de rééquilibrage de son propre budget… Le budget a finalement été voté par 7 voix « pour ». Six représentants ont voté « contre » : Les deux représentants de l’Etat, les trois syndicalistes et le représentant du Medef. Un représentant s’est « abstenu » : Le ministre de la Santé, Patrick Howell… Interrogé mercredi sur son vote, le représentant de A Ti’a i mua et président du CA de la CPS, Yves Laugrost, a justifié son refus de voter le budget pour « les mêmes raisons que l’Etat ».

De son côté, le ministre de la Santé a expliqué son abstention par la situation de trésorerie tendue de l’hôpital, dont il a la tutelle, à cause de ce déficit du RST.

Cette position de l’Etat est pour l’heure sans conséquences sur la validation du budget du RST. Mais elle interroge déjà sur la pérennité du retour de l’Etat au financement du régime…

Article précedent

Un colis suspect bloque l'aéroport de Faa'a

Article suivant

La politique, une affaire de famille

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’État vote « contre » le budget du RST en déséquilibre