INTERNATIONAL

LGV: le gendarme qui a tiré accidentellement a été entendu en garde à vue

Paris (AFP) – Le gendarme qui a tiré accidentellement lors de l’inauguration de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux par François Hollande a été entendu plusieurs heures en garde à vue, avant d’être remis en liberté mercredi, a appris l’AFP de sources proches de l’enquête.

Ce maréchal des logis-chef âgé d’une trentaine d’années, qui occupait un poste de tireur dans le dispositif de protection de l’événement, avait tiré mardi après-midi avec son arme, blessant légèrement deux civils au niveau des jambes. Il a été placé en garde à vue dans la foulée du tir avant d’être relâché mercredi vers 12H00.

© AFP Yohan BONNET
François Hollande visite les infrastructures de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Tours-Bordeaux, à Villognon près d’Angoulême, le 28 février 2017

Article précedent

Mossoul: 26.000 civils ont fui l'ouest de la ville en dix jours

Article suivant

Breivik n'est pas traité de manière "inhumaine" en prison

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

LGV: le gendarme qui a tiré accidentellement a été entendu en garde à vue