ACTUS LOCALESJUSTICE

« L’Ice est une véritable merde »

© Valentine Bluet

Le nouveau procureur général près la cour d’appel de Papeete, Thomas Pison, a été officiellement installé dans ses fonctions vendredi midi lors d’une audience solennelle. Familier de la lutte contre les narcotrafiquants, le procureur général compte bien poursuivre l’action menée en Polynésie. Thomas Pison s’est également dit partisan du « décloisonnement » entre les différents services pour une meilleure efficacité.

Thomas Pison est le nouveau procureur général près la cour d’appel de Papeete. « Le plus jeune en exercice en Outre-mer » a souligné vendredi matin, le secrétaire général du parquet général, Bernard Simier. Originaire de Grenoble, Thomas Pison remplace ainsi François Badie, admis à faire valoir ses droits à la retraite en juillet dernier. Le magistrat arrive de Nancy où il exerçait les fonctions de procureur de la République depuis 2012. Mais le nouveau procureur général n’est pas un novice dans les Outre-mer, il a déjà exercé à Saint-Denis-de-la-Réunion en tant que juge d’instruction puis substitut du procureur général près la cour d’appel. Poste qu’il a aussi occupé à Fort-de-France. Thomas Pison a également fait un passage en Corse, où il a pris le poste de procureur de la République en remplacement de José Thorel en 2009.

Autant de séjours en dehors de la métropole qui lui ont fait avouer vendredi matin qu’il avait « une certaine appétence pour les îles ». Ses années aux Antilles l’ont également familiarisé à la lutte contre les narcotrafiquants, notamment au poste de conseiller spécial du centre interministériel de formation anti-drogue. Avec les récentes saisies de drogue et les différents trafics mis à jour, Thomas Pison compte poursuivre les actions de lutte.

Dans son discours, Thomas Pison a évoqué « les citoyens en demande de justice avec des attentes fortes, de plus en plus de transparence et d’égalité » avant d’évoquer la loi sur la confiance dans la vie publique : « un thème important ici comme ailleurs ».

Le magistrat a demandé une période d’observation et de concertation avant de se mettre au travail. Mais depuis son arrivée, Thomas Pison a déjà rencontré des personnalités du Pays et de l’Etat. De quoi ressentir l’inquiétude face à la délinquance des mineurs. Face à cela, Thomas Pison se dit partisan d’une synergie et d’un décloisonnement des services.

Article précedent

Un jeune scootériste décède à Raiatea

Article suivant

Journal de 7:30, le 28/08/2017

5 Commentaires

  1. Taaroa
    28 août 2017 à 5h50 — Répondre

    On verra l’artisan à l’ouvrage …

  2. tam
    28 août 2017 à 9h08 — Répondre

    Bienvenu à toi Mr le procureur général fraîchement nommer.Il va falloir vous habituer à condamner des hommes politiques avec de l’éligibilité pour maintenir la majorité au pouvoir, exemple: Mr Gaston T.S maire de Bora-Bora et aussi Mr Cyril T. qui est en ballotage avec la
    justice Française, trop flagrant. PS: Mr Procureur Général, l’ ICE est la drogue des gens riches avec de gros salaire,entre 80.000 à 120.000cfp/gr se n’est pas le petit Polynésien qui touche le SMIC qui peut on acheter…. Bon courage!!

  3. Mit's
    28 août 2017 à 11h12 — Répondre

    TAM détrompes toi, il y a même des « sans emplois » qui se shout à l’Ice!!!!! Malheureusement, ça a atteint aussi le « petit Polynésien ».

  4. tam
    1 septembre 2017 à 10h54 — Répondre

    Exact MIT’S, mais se shouter à l’ice et en acheter régulièrement ce n’est malheureusement pas la même chose…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« L’Ice est une véritable merde »