INTERNATIONAL

Ligue 1: avant la Ligue des champions, Paris souffre mais s'en sort à Nancy

Nancy (AFP) – Deux boulettes de la défense nancéienne, et de longues minutes de souffrance: pas franchement serein (2-1), le Paris SG a malgré tout empoché 3 points à Nancy et sera au pire 2e à l’issue de la 9e journée de Ligue 1, avant de retrouver la Ligue des champions mercredi.

Pas facile à négocier: un match chez la lanterne rouge, coincé entre une trêve internationale qui a beaucoup sollicité les Parisiens, et une rencontre de Ligue des champions déjà cruciale, mercredi au Parc des Princes face aux Suisses de Bâle. D’ailleurs, les autres Français qui jouent la grande Europe cette saison, Monaco et Lyon, ont tous deux perdus vendredi soir, respectivement à Toulouse (2-1) et Nice (2-0).

Mais le PSG d’Unai Emery, malgré une pluie de forfaits (Thiago Motta, Javier Pastore, Layvin Kurzawa, Angel Di Maria, Maxwell et Serge Aurier), est bien rentré dans son match et a exploité deux erreurs nancéiennes pour se mettre à l’abri.

Le premier but, le cinquième de la saison pour Lucas, a été inscrit sur un coup franc, que personne n’a su détourner (13e). Et le second, un superbe lob réalisé par Edinson Cavani, doit autant à une passe en retrait mal assurée de Michaël Chrétien qu’à une mauvaise sortie du gardien de Nancy, Guy-Roland Ndy Assembe (18e).

« Honnêtement, un coup de pied arrêté à 20 cm du sol qui arrive à passer à travers des pieds de tout le monde, c’est trop », a regretté après la rencontre l’entraîneur de Nancy Pablo Correa. « Deux cadeaux comme ça, ça nous a sorti du match. (…) On les a mis dans un schéma de jeu plutôt facile. »

Après deux buts et 20 minutes totalement souveraines, le PSG semblait en effet bien embarqué pour passer un match aussi tranquille que le précédent, un 2-0 sans nuages face à Bordeaux, avant la trêve.

– A quatre longueurs du leader Nice –

Mais après une jolie tête de Cavani sur un caviar de Verratti (21e), les joueurs parisiens ont ensuite levé le pied, leur pêché mignon en championnat depuis plusieurs saisons.

Parmi les Sud-Américains qui ont fait un long voyage pour rejoindre leur sélection puis leur club, les Brésiliens Thiago Silva et Marquinhos, notamment, ont semblé en-dedans. Grzegorz Krychowiak, titularisé en sentinelle à la place de Motta, n’a vraiment pas rassuré non plus, et malgré son activité habituelle, Blaise Matuidi non plus.

Ce qui devait arriver s’est alors produit: sur un coup franc parfaitement tiré par Benoît Pedretti, Alou Diarra a, d’un coup de tête, fait frissonner les supporters parisiens et redonné de la voix au stade Marcel-Picot (55e).

Il a fallu l’entrée en jeu d’Adrien Rabiot (62e), qui a repositionné Blaise Matuidi sur l’aile gauche, pour que le PSG remette le pied sur le ballon. Sans franchement se montrer dangereux, y compris après l’entrée en jeu un peu quelconque d’Hatem Ben Arfa (75e), et en souffrant jusqu’au bout des quatre minutes de temps additionnel.

« Quand on était à 1-2, je crois que l’équipe a bien travaillé », a estimé Unai Emery. « On a joué ensemble, le match a demandé beaucoup d’efforts défensifs, pour fermer le match, pour surmonter la pression de l’adversaire, on n’a pas tout bien fait mais pour la défense on a bien fait. »

Et la victoire est là, la troisième consécutive toutes compétitions confondues, qui permet au PSG de se repositionner en 2e position, à 4 longueurs du leader niçois, une semaine avant la réception de Marseille au Parc des Princes. C’est déjà un peu de sérénité de gagné pour le club de la capitale, avant la réception de Bâle mercredi. Parce que dans le jeu, sur le synthétique de Nancy, il n’est pas certain que les Parisiens se soient beaucoup rassurés.

Résultats de la 9e journée de la Ligue 1:

vendredi

Toulouse – Monaco 3 – 1

Nice – Lyon 2 – 0

samedi

Nancy – Paris SG 1 – 2

(20h00) Montpellier – Caen

Bastia – Angers

Lorient – Nantes

Guingamp – Lille

dimanche

(15h00) Rennes – Bordeaux

(17h00) Saint-Etienne – Dijon

(20h45) Marseille – Metz

Les Parisiens fêtent le 2e but inscrit par Edinson Cavani contre Nancy au stade  Marcel Picot, le 15 octobre 2016. © AFP

© AFP JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Les Parisiens fêtent le 2e but inscrit par Edinson Cavani contre Nancy au stade Marcel Picot, le 15 octobre 2016

a4052c6fa41ff3974689d1094fbd8855caec7f72
Article précedent

Journée meurtrière en Irak, 46 morts dans trois attaques

97424a7068f86f6f021541015d19cae78fb40358
Article suivant

Menacé de disparition, le porc noir basque kintoa en pleine renaissance

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue 1: avant la Ligue des champions, Paris souffre mais s'en sort à Nancy