INTERNATIONAL

Ligue 1: Garcia en échec au Vélodrome, Nice s'envole

Paris (AFP) – Le baptême du feu de Rudi Garcia et de la nouvelle direction de l’OM au Vélodrome contre Bordeaux (0-0) n’a pas été la fête espérée par le peuple marseillais, dimanche en clôture d’une 11e journée de L1 marquée par le festival de Nice face à Nantes (4-1), plus que jamais leader avec six points d’avance.

. L’OM et Garcia, pas à la hauteur du Vélodrome

Dans un Vélodrome plein à craquer, la première de Rudi Garcia devant le public marseillais a accouché d’un spectacle pas très rassurant. Le nouvel entraîneur de l’OM, qui avait fait jusqu’ici un sans-faute avec un nul chez l’ennemi parisien (0-0) puis un succès en Coupe de la Ligue à Clermont (2-1), a pu mesurer contre Bordeaux l’ampleur de sa tâche.

En attendant que les investissements du repreneur américain Frank McCourt, présent dans les tribunes aux côtés du nouveau président Jacques-Henri Eyraud, se matérialisent sur le marché des transferts, Garcia devra être sacrément ingénieux avec un effectif aussi limité, pour rendre un peu moins terne cette saison de transition à l’OM.

L’arrivée de l’ancien technicien de l’AS Rome a certes galvanisé les supporteurs mais la renaissance du grand club marseillais, seul vainqueur français de la Ligue des champions, ne se fera pas d’un coup de baguette magique.

. Nice c’est du sérieux

L’état de grâce se poursuit pour Nice et les cadors de la L1 commencent à regarder d’un autre oeil l’équipe entraînée par le Suisse Lucien Favre. Le retour de blessure de leur totem Mario Balotelli n’a fait que booster encore plus les Azuréens, qui ont effectué une démonstration face à Nantes à l’Allianz Riviera (4-1).

Super Mario a été dans tous les bons coups. Il a réussi sa 6e réalisation de la saison tout en étant à l’origine du premier et dernier but niçois. Et voilà l’OGCN nanti de six points d’avance sur Monaco (2e) et le PSG (3e).

Récemment racheté par des investisseurs chinois et américains et auteur d’un recrutement estival très judicieux avec Balotelli, Younes Belhanda et Dante, le club présidé par Jean-Pierre Rivère est en train de damer le pion aux gros budgets du championnat malgré des moyens beaucoup plus modestes (42 millions d’euros). L’arrivée de l’expérimenté Lucien Favre, ancien entraîneur du Hertha Berlin et de Mönchengladbach, est l’autre élément clé du succès niçois. 

. Paris dit merci à Cavani

Le quadruple champion de France en titre a effacé à Lille (1-0), vendredi, la désagréable impression laissée lors du clasico contre Marseille au Parc des Princes (0-0). Il s’en est remis une nouvelle fois à Edinson Cavani, qui a fini par concrétiser l’une de ses innombrables occasions.

Ce 10e but en L1 du Matador est précieux: il replace le PSG au niveau de Monaco et enlève un peu de pression au nouvel entraîneur Unai Emery, qui peine toujours à réellement convaincre. Jusqu’au prochain épisode, un déplacement à Bâle encore à ne pas rater, mardi en Ligue des champions. 

. Du répit pour Genesio

Bruno Genesio n’avait pas non plus le droit à l’erreur ce week-end et s’en est finalement lui aussi bien sorti. Vainqueur à Toulouse à dix contre onze (2-1), samedi, Lyon et son entraîneur peuvent respirer grâce à un doublé d’Alexandre Lacazette, ce qui porte à 101 son nombre de buts avec son club formateur.

A 25 ans, l’attaquant international français devient le 4e meilleur marqueur de l’histoire de Lyon, dépassant le monument Juninho, juste derrière les trois autres légendes locales, Fleury Di Nallo (222 buts), Bernard Lacombe (149) et Serge Chiesa (134).

Mais les Lyonnais feraient bien de ne pas se réjouir trop vite: mercredi ils devront se rendre sur la pelouse de la Juventus Turin, qui pourrait bien mettre un terme à leur aventure en Ligue des champions et ruiner le capital confiance engrangé à Toulouse.

Résultats de la 11e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Lille – Paris SG 0 – 1

samedi

Toulouse – Lyon 1 – 2

Guingamp – Angers 1 – 0

Lorient – Montpellier 2 – 2

Bastia – Dijon 0 – 0

Nancy – Caen 2 – 0

Saint-Etienne – Monaco 1 – 1

dimanche

Nice – Nantes 4 – 1

Rennes – Metz 1 – 0

Marseille – Bordeaux 0 – 0

L'entraîneur de l'OM Rudi Garcia avant le match contre Bordeaux, le 30 octobre 2016 au Vélodrome. © AFP

© AFP BORIS HORVAT
L’entraîneur de l’OM Rudi Garcia avant le match contre Bordeaux, le 30 octobre 2016 au Vélodrome

18e33eb2f563433c8edb7ff26e3e738c882deda3
Article précedent

GP du Mexique: Hamilton gagne et revient à 19 points de Rosberg

d5b0ded947b280c199d105b1c6767e8250a70ace-2
Article suivant

Enlèvement d'une riche hôtelière à Nice: 6 personnes mises en examen

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue 1: Garcia en échec au Vélodrome, Nice s'envole