INTERNATIONAL

Ligue 1: Monaco reprend ses aises, Lyon sa série noire

Paris (AFP) – Monaco a facilement repris ses trois points d’avance sur le PSG en tête de la Ligue 1 en fessant Metz avec un triplé du jeune Mbappé (5-0), lors d’une 25e journée marquée samedi par la rechute de Lyon, battu 2-1 à Guingamp.

. Monaco rugit

Les Parisiens avaient rejoint l’ASM au classement vendredi soir grâce à leur succès 3-0 à Bordeaux, mais cela aura duré moins de 24 heures: le leader a sans surprise repris son écart en tête, tout en soignant sa différence de buts (+52 !), en infligeant à Metz une deuxième claque cette saison, après celle infligée début octobre en Lorraine (7-0).

Leonardo Jardim avait fait tourner, mais cela n’a pas empêché son équipe de toujours aussi bien tourner. Le jeune Mbappé (18 ans) a inscrit un triplé et Falcao un doublé.

Bref, Monaco a fait le travail avant d’aborder une séquence de quatre déplacements de suite (Bastia en L1, Manchester City en C1, Guingamp en L1 et Marseille en Coupe de France).

Dimanche après-midi (15h00), le troisième larron du podium, Nice, sans Balotelli officiellement « fiévreux », aura intérêt à s’imposer à Rennes pour rester à trois longueurs des fringants Monégasques.

. Lyon maugrée

Le 4-0 réussi mercredi contre Nancy est déjà loin: l’OL, en s’inclinant pour la troisième fois cette saison face à Guingamp, a concédé samedi sa dixième défaite de la saison en championnat, et le podium apparaît dès lors de plus en plus illusoire. 

Lacazette a pourtant ouvert la marque, avec son 20e but en L1 en 20 matches, mais l’En Avant a ensuite renversé la vapeur en cinq minutes par Diallo et Benezet (30e et 34e) et réussi à conserver sa première victoire de l’année 2017.

Les commentaires autour de la sanction infligée à Tolisso (deux matches ferme) par la commission de discipline jeudi, notamment de la part de l’entraîneur guingampais Antoine Kombouaré dénonçant l »‘influence » lyonnaise, ont pesé lourd, a accusé le camp OL.

« Je n’y croyais pas beaucoup, à ces campagnes au niveau de l’arbitrage dans la semaine, mais il faut croire que les campagnes paient », a lâché Gérald Baticle, qui remplaçait l’entraîneur Bruno Génésio, malade, sur le banc rhodanien.

L’OL (4e), même s’il compte un match en retard, n’a jamais que quatre points d’avance sur Saint-Etienne et Marseille avant leurs rendez-vous dominicaux respectivement contre la lanterne rouge lorientaise et à Nantes.

. Montpellier, Angers et Dijon respirent

Dans la course au maintien, ces trois clubs ont pris un bon bol d’air, alors que Caen et Bastia en manquent cruellement.

Montpellier (11e) a décroché sa première victoire à l’extérieur de la saison, au détriment de Nancy (3-0), grâce à un doublé de sa jeune recrue belge Mbenza et un nouveau but de Mounié.

Dijon et Caen jouaient sur un terrain glissant, au propre comme au figuré: sur une pelouse enneigée, les deux équipes s’affrontaient pour tenter de s’extraire des bas-fonds du classement. Et ce sont les Bourguignons (12e) qui ont pris de l’air en enfonçant les Normands (2-0).

Angers (13e) s’est refait une santé en s’imposant 2-1 à Lille, où le buteur Bissouma a été exclu. Février noir pour le Losc, qui a enchaîné face au SCO une troisième défaite d’affilée, après celles contre Lorient (1-0) et à Paris (2-1) et ne compte qu’un point d’avance sur la zone rouge.

Bastia s’y englue après son revers 4-1 à Toulouse, notamment sur un doublé de Braithwaite et un beau retourné acrobatique de Delort. A noter que le club corse a fini à neuf joueurs après les cartons rouges reçus par son capitaine, Cahuzac (son troisième de la saison), et par Saint-Ruf.

Résultats de la 25e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Bordeaux – Paris SG 0 – 3

samedi

Guingamp – Lyon 2 – 1

Lille – Angers 1 – 2

Dijon – Caen 2 – 0

Nancy – Montpellier 0 – 3

Toulouse – Bastia 4 – 1

Monaco – Metz 5 – 0

dimanche

(15h00) Rennes – Nice

(17h00) Saint-Etienne – Lorient

(21h00) Nantes – Marseille

Kylian Mbappé (g) félicité par ses coéquipiers monégasques après l'un de ses buts face à Metz, le 11 février 2017 à Louis-II. © AFP

© AFP Yann COATSALIOU
Kylian Mbappé (g) félicité par ses coéquipiers monégasques après l’un de ses buts face à Metz, le 11 février 2017 à Louis-II

Article précedent

Jirô Taniguchi, maître du manga, a pris ses "quartiers lointains"

Article suivant

Projet d'attentat dans l'Hérault: trois suspects restent en garde à vue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue 1: Monaco reprend ses aises, Lyon sa série noire