INTERNATIONAL

Ligue 1: Monaco s'amuse de Lorient et reprend seul la tête

Monaco (AFP) – Un très bon Monaco s’est facilement défait de Lorient 4-0 et a repris la tête de la Ligue 1, dimanche au Stade Louis-II, avec deux points d’avance sur Nice et trois sur le PSG, son futur adversaire.

Cette victoire, qui entre dans les canons monégasques cette saison (64 buts inscrits en 21 rencontres de L1), démontre, si besoin était, que l’équipe de la Principauté jouera d’égal à égal contre le Paris SG dimanche prochain au Parc des Princes lors du sommet du Championnat.

« On est même devant Paris, avance d’ailleurs dans un sourire Valère Germain, auteur d’un doublé contre Lorient. C’est un sommet. Gagner à Paris serait énorme, on marquerait un coup. Mais ce match ne définira pas le champion de France. »

De plus, avant ce choc, les hommes de Leonardo Jardim voudront remporter la demi-finale de Coupe de la Ligue, mercredi contre Nancy, objectif majeur de la direction du club.

« On a de l’ambition en Coupe de la Ligue, assène Jardim. On va jouer à fond contre une équipe qui est forte et totalement fraîche car elle n’a pas joué ce weekend » (report de son match à Caen).

De nouveau très prolifiques, les Monégasques retrouvent ainsi une vraie sérénité avant leurs de prochaines grands rendez-vous.

– ‘Des 17 ans contre des adultes’ –

En face, si Lorient a effectué une seconde période correcte, l’équipe bretonne, désormais dernière de l’élite, a montré des lacunes inquiétantes.

« On aurait dit une équipe de 17 ans contre des adultes, peste Bernard Casoni. On s’est liquéfié d’entrée. On était sans vie. »

Son 4-1-4-1 a rapidement explosé. Après des tentatives de Falcao (10), Germain (12 et 15), Lorient allait baisser pavillon. Sur un excellent centre de Mendy, Falcao remisait. Lecomte sortait mal. A l’affut, Boschilia effectuait une belle reprise du gauche, que le portier breton déviait dans ses buts (1-0, 24).

Comme souvent, Monaco appuyait après avoir ouvert la marque. Omniprésent dans l’entrejeu, Fabinho récupérait, donnait à Silva qui, après une percussion, décalait Boschilia. Le Brésilien, d’un plat du pied gauche entre les jambe de Lecomte, inscrivait son 8e but en 13 matches, toutes compétitions confondues (2-0, 28).

Le pressing des hommes de Jardim était encore payant avant la pause. Après une nouvelle récupération de Fabinho dans les pieds de Lautoa à l’entrée de la surface, Falcao frappait sur le poteau. Le ballon revenait sur Germain, qui du plat du pied droit alourdissait la sanction (3-0, 37).

Celle-ci aurait pu être pire, avant la pause, si Moreira n’avait pas sauvé sur sa ligne une nouvelle tentative de Boschilia (44).

– Casoni furieux –

Furieux de la prestation des siens, Bernard Casoni effectuait, chose rarissime, trois changements à la mi-temps, sans cependant toucher à son dispositif tactique initial.

Les Monégasques et leur pressing haut parvenaient toutefois à étouffer leurs adversaires à leur guise. Ainsi, à l’heure de jeu, Ciani était pris dans une nasse composée de Sidibé, Fabinho, Silva et Germain à 30 m de ses buts.

Le premier repartait avec le ballon, lançait le dernier, qui d’une frappe entre les jambes de Lecomte inscrivait son deuxième but personnel (4-0, 59).

Dès lors, Monaco se contentait de gérer. Lorient s’offrait quelques possibilités. « Mais quand on voit la volonté qu’ils mettent pour protéger leur but, remarque presque envieux Casoni. J’ai vu Glik ou Jemerson faire +péter devant+ quand ils étaient pressés. C’est un état d’esprit. »

Celui que les Monégasques voudront garder pour leurs deux échéances essentielles de la semaine prochaine, contre Nancy et le Paris SG.

Résultats de la 21e journée de la Ligue 1:

vendredi

Bastia – Nice 1 – 1

samedi

Nantes – Paris SG 0 – 2

Metz – Montpellier 2 – 0

Guingamp – Rennes 1 – 1

Dijon – Lille 0 – 0

Bordeaux – Toulouse 1 – 0

dimanche

Monaco – Lorient 4 – 0

Saint-Etienne – Angers 2 – 1

(21h00) Lyon – Marseille

. reporté

Caen – Nancy

La joie du Monégasque Gabriel Boschilia, auteur d'un doublé face à Lorient, le 22 janvier 2017 à Louis II. © AFP

© AFP VALERY HACHE
La joie du Monégasque Gabriel Boschilia, auteur d’un doublé face à Lorient, le 22 janvier 2017 à Louis II

Article précedent

Primaire PS: Hamon et Valls qualifiés pour le second tour

Article suivant

Hommages à l'Abbé Pierre, mort il y a dix ans

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue 1: Monaco s'amuse de Lorient et reprend seul la tête