INTERNATIONALSPORT

Ligue 1: un bol d'air pour Paris, deux rouges pour Nice

Paris (AFP) – Le PSG a évité des sueurs froides à son entraîneur Unai Emery en surclassant Lorient (5-0) mercredi avant la trêve, un succès d’autant plus précieux pour les Parisiens que le leader Nice a calé à Bordeaux (0-0).

Frustrés et nerveux, les leaders niçois ont terminé à neuf après l’exclusion de Mario Balotelli et Younès Belhanda. Les voilà talonnés par Monaco, à deux petits points après cette 19e journée, tandis que le PSG est à cinq longueurs.

. Paris respire

Le PSG était tout près du gouffre après une succession de déconvenues dont la défaite à Guingamp samedi. Et la presse égrenait déjà les hypothétiques remplaçants de l’entraîneur Unai Emery. 

Contre Lorient, la lanterne rouge du championnat, les Parisiens ont eu le mérite de ne montrer aucun signe de fébrilité, malgré le contexte tendu: 3-0 dès la 50e minute, la rencontre a vite été pliée. 

Avec pour ouvrir le score un joli numéro du Belge Thomas Meunier, préféré à Serge Aurier au poste de latéral droit, et qui a lancé les siens en enchaînant un sombrero et un tir lobé à la 25e minute. 

Un but contre son camp de Touré et une tête de Thiago Silva plus tard, Paris s’était mis à l’abri, avant le 18e but d’Edinson Cavani en Ligue 1, sur penalty, et une dernière réalisation signée Lucas.

« Avec une victoire, on verra les choses différemment », avait assuré Emery mardi. Les propriétaires qataris ne vont bien sûr pas se satisfaire de ce large succès contre un adversaire bien modeste. Mais au moins la manière était là et l’équipe d’Emery a-t-elle fait preuve de caractère avant Noël. 

. Nice s’agace

Pour les fêtes, les Parisiens ont même eu droit à un petit cadeau. Le leader Nice s’est cassé les dents à Bordeaux, dans un match très électrique sur la fin.

Balotelli et Belhanda ont été exclus coup sur coup. L’Italien pour un coup de pied inutile contre un adversaire et le Marocain pour avoir pris part aux échanges vigoureux dans les dernières secondes.

Avec également un problème de plus en plus inquiétant pour les Niçois: ces blessures qui s’enchaînent. Le défenseur Dante était déjà sur le carreau et c’est cette fois le gardien Yoan Cardinale qui a dû quitter les siens en cours de match, visiblement touché derrière une cuisse. 

Du coup, Paris est à cinq points à la mi-saison. Et le seul déçu du soir au PSG est le gardien Alphonse Areola. En méforme ces dernières semaines, il était sur le banc, au profit de l’Allemand Kevin Trapp, qui a livré un match propre.

. Monaco retrouve son élan

Monaco est l’autre grand gagnant de la soirée. Les Monégasques restaient sur une sèche défaite contre Lyon (3-1) après l’un des matches les plus rythmés de ce début de saison. Et sur une polémique à propos de l’arbitrage alimentée par le vice-président de Monaco, Vadim Vasilyev, et les réponses du patron de l’OL Jean-Michel Aulas, dénonçant un « dérapage » contre le corps arbitral.

L’ASM a repris ses esprits à domicile en battant Caen (2-1). Falcao a obtenu et transformé un penalty un peu sévère, pour inscrire son 11e but en L1 (48e). Le gardien normand a ensuite été surpris par une frappe un peu flottante de Bakayoko (76e).

Les Monégasques, deuxièmes, restent en embuscade et peuvent partir en vacances le cœur tranquille et rempli d’ambitions.

Lyon est toujours bon quatrième grâce à sa victoire convaincante contre Angers 2-0 et des buts de Lacazette et Fekir.

Les Marseillais, eux, poursuivent inexorablement leur redressement avec un succès arraché à Bastia (2-1).

Et dire qu’ils n’étaient que 12e après la 14e journée. Les voilà 6e, seulement devancé à la différence de buts par Guingamp. Gomis a marqué pour son quatrième match de suite. Mais la rencontre s’était équilibrée, et l’OM filait vers le nul avant l’ultime but signé Clinton Njie dans les dernières secondes. Comme si l’arrivée de Rudi Garcia avait redonné du souffle à cette équipe.

Résultats de la 19e journée de la Ligue 1 de football:

mercredi

Nantes – Montpellier 1 – 0

Monaco – Caen 2 – 1

Saint-Etienne – Nancy 0 – 0

Dijon – Toulouse 2 – 0

Metz – Guingamp 2 – 2

Bordeaux – Nice 0 – 0

Paris SG – Lorient 5 – 0

Lyon – Angers 2 – 0

Lille – Rennes 1 – 1

Bastia – Marseille 1 – 2

Les joueurs du PSS se congratulent après un but de Thomas Meunier (g) contre Lorient, le 21 décembre 2016 au Parc des Princes . © AFP

© AFP MIGUEL MEDINA
Les joueurs du PSS se congratulent après un but de Thomas Meunier (g) contre Lorient, le 21 décembre 2016 au Parc des Princes

Article précedent

Attentat de Berlin: mandat d'arrêt européen contre un "dangereux" Tunisien

Article suivant

Crise en RDC: ultimatum des évêques pour un accord "avant Noël"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue 1: un bol d'air pour Paris, deux rouges pour Nice