INTERNATIONAL

Ligue des champions: Monaco garde la tête, Lyon la perd, Dortmund frustre le Real Madrid

Paris (AFP) – Monaco a gardé la tête de sa poule en arrachant le nul contre Leverkusen (1-1) sur le fil, tandis que Lyon a perdu son leadership en cédant à Séville (1-0), mardi en 2e journée de groupes de Ligue des champions.

Dans le choc de la soirée, le Borussia Dortmund a frustré le Real Madrid, qui a mené deux fois (2-2).

. Gr E: Monaco miraculé

C’est Kamil Glik, à la dernière seconde, qui a arraché le nul pour Monaco face à Leverkusen (1-1). De quoi effacer le sourire de « Chicharito » (« Petit Pois ») qui croyait avoir fait chuter l’ASM chez lui en ouvrant le score. 

Et Monaco garde la tête du groupe après son succès inaugural à Wembley contre Tottenham (succès 2-1). L’autre héros de la soirée monégasque c’est Danijel Subasic, avec un duel important remporté face à « Chicharito » en toute fin de première période. 

Dans l’autre match, les Spurs d’Hugo Lloris ont gagné à Moscou contre le CSKA (1-0), et se relancent à la 2e position.

En Russie, il n’y a pas eu d’incidents visibles avant et pendant le match CSKA Moscou-Tottenham: et c’est important, car la rencontre survenait un peu plus de trois mois après les violences perpétrées principalement par les supporters russes sur ceux de l’Angleterre à Marseille en marge d’un match de l’Euro-2016. 

C’est l’ailier sud-coréen Son Heung-min, bien lancé en profondeur par Lamela, qui a offert la victoire aux Spurs en inscrivant son 5e but en cinq matches (71e).

. Gr F: Dortmund frustre le Real

Deux fois le Real a mené au score. Deux fois Dormund est revenu.

L’équipe de Zinédine Zidane, tenante du titre continental, crut être bien partie avec un but de l’incontournable Cristiano Ronaldo, son 96e en Ligue des champions (plus que quatre donc avec la mythique barre des 100 que personne n’a atteint). Un mauvais dégagement de Keylor Navas, une erreur de Raphaël Varane, et Pierre-Emerick Aubameyang a ruiné l’avance du Real Madrid en toute fin de première période (1-1). 

Le défenseur international français a cru bien se rattraper ensuite en reprenant un ballon de Karim Benzema qui avait heurté la transversale (2-1). Mais ces diables d’Allemands sont encore revenus à la marque avec André Schürrle (2-2).

Avec ce nul, le Borussia Dortmund reste en tête de poule avec la « Maison Blanche ». Les deux favoris du groupe F se retrouveront pour la revanche dans la capitale espagnole le 7 décembre pour le compte de la 6e et dernière journée.

Dans l’autre match du groupe, c’est le Sporting, club formateur de CR7, qui a pris un avantage pour le repêchage en Europa League (promis au 3e) en battant le Legia Varsovie (2-0).

. Gr G: Leicester, parenthèse enchantée

Le champion de Premier League vit cette saison un calvaire  domestique, à la 14e place. Mais en Ligue des champions, l’histoire est toute autre. Les « Foxes » de Claudio Ranieri caracolent toujours seuls en tête de leur groupe après leur succès (1-0) contre Porto, grâce à un but d’Islam Slimani. Pas vraiment une surprise: l’ancien attaquant du Sporting, durant ses trois saisons au Portugal, avait martyrisé Porto avec six buts en six matches. Il en avait même gagné un surnom, « Chasseur de Dragons », qui tient toujours (ce monstre de conte et légende est l’emblème de Porto).

L’autre club qui se détache dans cette poule, c’est Copenhague, qui a piétiné Bruges 4 à 0.

. Gr H: Lyon perd gros, la Juve s’amuse

Lyon était leader et ne l’est plus, battu (1-0) par le Séville du revenant Samir Nasri. Ce n’est pas l’ancien joueur de Manchester City qui a fait mal aux Lyonnais, mais une autre ancienne connaissance de L1, Wissam Ben Yedder, passé cet été de Toulouse à l’Andalousie.

C’est mal parti pour l’OL, désormais 3e du groupe après le facile succès de la Juventus contre le Dinamo Zagreb (4-0), décidément très faible. Miralem Pjanic, Gonzalo Higuain, Paulo Dybala et Dani Alves ont marqué pour la « Vieille Dame », qui rejoint Séville en tête.

Lyon doit récupérer son attaquant vedette Alexandre Lacazette, actuellement convalescent, après la trêve d’octobre: il a beaucoup manqué mardi soir en Espagne.

Le Monégasque Kamil Glik célèbre son but du 1-1, le 27 septembre 2016  face au Bayer Leverkusen. © AFP

© AFP ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Le Monégasque Kamil Glik célèbre son but du 1-1, le 27 septembre 2016 face au Bayer Leverkusen

Repondeur-radio1-12h
Article précedent

Répondeur de 12:00, le 27/09/16

Repondeur-radio1-15h30
Article suivant

Répondeur de 15:30, le 27/09/16

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue des champions: Monaco garde la tête, Lyon la perd, Dortmund frustre le Real Madrid