ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

LIQUIDÉES !

P.Marchesini, F.Bernardino, D.Auroy annoncent la liquidation des Nouvelles de Tahiti©Cédric VALAX

P.Marchesini, F.Bernardino, D.Auroy annoncent la liquidation « à l’amiable » des Nouvelles de Tahiti ©Cédric VALAX

Cinquante-sept ans et 16 602 numéros. Le plus ancien journal de Polynésie ferme ses portes. Sans surprise, les actionnaires de Média Polynésie ont acté jeudi matin, lors d’une Assemblée générale extraordinaire, la mise en liquidation « à l’amiable » de la Société les Nouvelles de Tahiti (SLNT).

Un journal qui, avec 450 millions Fcfp de déficit cumulé annoncé, ne pouvait plus continuer à perdre d’argent justifient les nouveaux actionnaires de Media Polynésie.

Un gouffre financier provoqué, selon la nouvelle équipe, par une mauvaise gestion et la fuite des annonceurs essentiellement due à une ligne éditoriale, toujours selon eux, ouvertement anti gouvernementale.

On écoute Pierre Marchesini, cogérant du groupe Media Polynésie.

L’essentiel, c’est à dire les emplois, serait sauvé. Les employés ont reçu la garantie orale d’être reclassés dans les supports du groupe.

C’est donc une page qui se tourne dans l’histoire de la presse polynésienne… pas si sur !

Absent lors de cette Assemblée générale, Albert Moux, actionnaire historique des Nouvelles, conteste par la voix de son avocat Me Quinquis, la régularité de cette décision. Des recours sont envisagés.

Ils pourraient venir s’ajouter à ceux déjà engagés par Marc Collins qui seront examinés ce vendredi par le tribunal de commerce. Marc Collins contestant la prise de contrôle du groupe via la SCP Chin Foo dont il se réclame toujours le gérant.

Sur le même sujet: SCP Chin Foo: y a t’il un pilote aux commandes?SCP Chin Foo: Collins 1- Marchesini 0Media Polynésie: Marc Collins dénonce une prise de contrôle illégaleMedia Polynésie: Auroy fait sa Une

La Une des Nouvelles de Tahiti du vendredi 23 avril

La Une des Nouvelles de Tahiti du vendredi 23 mai 2014 pour son 16 602ème numéro.

Article précedent

Avis de recherche : Vahinetua a de nouveau disparu

Article suivant

Blondies

1 Commentaire

  1. simone grand
    23 mai 2014 à 7h06 — Répondre

    Et nos témoignages de sympathie sont censurés!
    Est-ce la fin de la pluralité d’opinions?

Laisser un commentaire

PARTAGER

LIQUIDÉES !