ACTUS LOCALESJUSTICE

L’OPH condamné pour « homicide involontaire »

L’Office polynésien de l’habitat (OPH) a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Papeete à une peine de 10 millions de Fcfp d’amende pour « homicide involontaire », après l’accident mortel d’un quinquagénaire qui était tombé d’un escalier en mauvais état en 2011 dans un immeuble OPH du quartier de La Mission.

Le 19 juillet 2011 dans le quartier de la Mission à Papeete, un homme de 56 ans avait fait une chute mortelle en descendant l’escalier permettant de sortir de son immeuble construit par l’OPH. Le malheureux avait en fait chuté par-dessus une rambarde cassée depuis près de deux ans et jamais réparée par l’OPH malgré les nombreuses alertes des locataires de l’immeuble… Mardi matin, l’OPH comparaissait en tant que personne morale pour « homicide involontaire » devant le tribunal correctionnel de Papeete. Les témoignages rapportés à l’audience ont largement démontré que la rambarde en question s’était rapidement détériorée dans un immeuble construit pourtant au début des années 2000. En deux ans, de nombreux locataires avaient demandé à l’OPH d’intervenir pour réparer cette rambarde « en piteux état, branlante et partiellement manquante » et surtout qui menaçait leur sécurité. Pour autant, l’office n’est jamais intervenu avant le drame de juillet 2011. S’agissant d’une personne morale, le tribunal a condamné l’OPH à une peine de 10 millions de Fcfp d’amende pour « homicide involontaire ».

2.TAUREAU-HOROSCOPE
Article précedent

Tatauroscope du mercredi 09 novembre 2016

a4514f9839a7322515120fedbbc54f59bc1f8aa1
Article suivant

Panique des marchés en Asie sur des craintes d'une présidence Trump

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’OPH condamné pour « homicide involontaire »